2éme édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique

En lançant le Prix de l’Entrepreneur Social en Afrique en juin 2011, Orange s’était engagé à soutenir financièrement et à accompagner par son expertise des projets innovants à fort impact sociétal, portés par de jeunes entreprises dans les pays d’Afrique où l’opérateur est présent.

Cette année encore, Orange tient sa promesse avec l’organisation de la seconde édition du Prix, dont l’appel à soumission de projets est disponible dès le 22 mai.

En effet, Orange soutient le développement économique et social des pays africains dans lesquels il est présent, dont bien évidemment la Tunisie. Au-delà donc du déploiement de ses infrastructures et de la fourniture de services, l’opérateur supporte l’innovation s’appuyant sur les TIC.

Aussi le Prix a-t-il pour but d’offrir un soutien aux entrepreneurs qui ont des idées innovantes pour le développement social en utilisant les systèmes d’information et les technologies des télécommunications, mais qui n’ont pas nécessairement les ressources techniques ou financières pour mettre leurs idées en actions.

Les candidats intéressés sont ainsi invités à transmettre leurs dossiers sur le portail d’Orange en Afrique, www.starafrica.com avant le 21 septembre.

10 projets seront sélectionnés pour le vote du jury, composé d’experts venant d’Orange, des médias et d'institutions promouvant le développement. Nouveauté : Les internautes pourront également voter pour leur projet préféré qui gagnera le droit d’être le 11ème projet sélectionné.

A noter que les trois lauréats retenus bénéficieront d’une dotation allant de 10 000 à 25 000 euros ainsi que d’un accompagnement de six mois par des professionnels de l’entreprenariat et des TIC. La remise des prix aura lieu quant-à elle lors des AfricaCom awards, du 13 au 15 novembre 2012 à Cap Town, en Afrique du Sud.

Pour rappel, l’année dernière, plus de 600 candidatures avaient été recueillies - une quarantaine de projets non primés ont pu bénéficier d’un accompagnement par les différentes filiales d’Orange en Afrique - reflétant la véritable dynamique entrepreneuriale du continent. Les projets qui avaient été proposés couvraient des domaines aussi divers que la santé, l’agriculture, l’éducation, les services financiers ou encore le commerce, illustrant le potentiel des télécommunications dans le développement du continent africain.