Affluence des touristes algériens dans les hôtels de Tabarka et Aïn Draham

Affluence des touristes algériens dans les hôtels de  Tabarka et Aïn Draham

 

Les Algériens accourent en grand nombre dans les unités hôtelières du nord ouest, la région frontalière de leur pays. En effet, le taux d’occupation dans les hôtels de Tabarka et Aïn Draham a enregistré une hausse sensible qui varie de 60 à 70% et a atteint même les 100% dans certaines unités hôtelières de la région, au cours de la semaine dernière, qui coïncide avec les vacances scolaires en Algérie et l’arrivée des familles algériennes pour passer le congé de la fin de l’année, en Tunisie, a indiqué le commissaire régional au tourisme à Tabarka, Hichem Mahouachi au correspondant de l’Agence TAP.

Les points frontaliers de Melloula à Tabarka et Babbouche à Aïn Draham ont connu une grande affluence de la part des touristes algériens. Le point frontalier de Melloula a connu l’entrée de 3 mille à 4 mille algériens, au cours de la semaine écoulée. D’ailleurs, au cours de la période du 1er janvier au 30 novembre 2016, les entrées des algériens à travers ce poste frontalier ont sensiblement, augmenté par rapport à l’année dernière (+26%), passant de 400 mille à 530 mille touristes.

Au niveau du point frontalier de Babbouche, 100 mille algériens sont entrés au cours de la même période, contre 68 mille l’année dernière (+49%). Le nombre des touristes dans les hôtels de Tabarka et Aïn Draham a augmenté de 16,7% entre 2015 et 2016 (du 1er janvier au 20 décembre courant), à 148 mille 595 personnes. S’agissant des nuitées elles se sont élevées à 289 mille 47, en augmentation de 8,3%.

Commentaires

Ajouter un commentaire