Elyès Gharbi : La Télévision tunisienne se présentera sous un nouveau jour

Elyès Gharbi : La Télévision tunisienne se présentera sous un nouveau jour

 

Lors d’une conférence de presse tenue ce matin du mardi 27 décembre 2016, Elyès Gharbi, PDG de la Télévision tunisienne, a donner les grandes des différentes facettes de la télévisions tunisienne au cours de l’étape à venir, et ce à tous les niveaux dont notamment, la programmation, la ligne éditoriale, la mission et les objectifs, les ressources humaines.

Elyès Gharbi a tenu à mentionner que depuis sa prise de ses fonctions, il y a trois mois, à la tête de cet établissement audiovisuel public, il a veillé, dans une démarche participative avec tout le personnel, à en faire un espace qui tient la concurrence tout en étant un accompagnateur de l’activité officielle sans tomber dans les méandres de l’autosatisfaction du passé et du « tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil ».

Et malgré les dettes de 38 millions de dinars, M. Gharbi a affirmé qu’une action de restructuration matérielle et humaine a été entamée et qui commence à porter ses fruits. D’abord, avec le lancement de deux nouveaux logos pour la chaîne d’Al Wataniya 1 et Al Wataniya 2 (un losange pour chacune avec un fond en rouge pour la 1ère et un autre en bleu pour la seconde).

Le lancement de ces deux logos se fera à minuit lors de l’émission de variété de fin d’année du samedi 31 décembre 2016, qui sera présentée par Nada Ben Chaâbane.

Elyès Gharbi a donné, ensuite, un aperçu sur le reste des programmes. Ainsi, le journal de 20 heures, qui reste la fierté et une spécificité d’Al Wataniya, revêtira un nouveau visage quant à son générique, son habillage et sa présentation, alors que « Dimanche sports », avec Razi Ganzouî, fera son retour, probablement le 8 janvier 2017. Ce même volet du sport sera renforcé par une quotidienne « Sports news » de six minutes (avant le JT).

« Media Police », est une émission de Mourad Zeghidi qui fera une sorte de revue critique des journaux et médias, un aspect délicat, mais « un vrai challenge que Mourad saura relever », a ajouté en substance M. Gharbi.

Un programme au stade d’étude finale est un plateau nocturne de 22h à minuit avec Boubaker Ben Akacha, sachant que d’autres programmes seront maintenus dont ceux religieux et d’autres pour enfants sans oublier celui de « Qahwa ârbi » d’Insaf Yahiaoui qui fait du « beau travail ».

« Dar Tounès », avec Latifa (Arfaoui) est une émission de téléréalité du samedi soir et dont Elyès Gharbi n’a pas dévoilé les détails. Il en est de même des feuilletons ramadanesques en attente de décision lors des réunions avec le Conseil exécutif, a affirmé M. Gharbi avant d’ajouter que le principe de la matinale sera maintenu, mais sous une autre forme que celle actuelle de « Sbeh Tounès » qui coûte trop cher.

Et de conclure : « Si tout va bien et si je suis encore là, 2017 sera l’année de la reprise et du retour et 2018 sera celle de la confirmation et de la consécration ».

Noureddine HLAOUI

 

Commentaires

Ajouter un commentaire