Hédi Mejdoub fait le point sur les réseaux d’envoi des jeunes vers les zones de conflit

Hédi Mejdoub fait le point sur les réseaux d’envoi des jeunes vers les zones de conflit

 

Le ministre de l'Intérieur, Hédi Mejdoub, a donné, lors d’une séance d’audition à la Commission d’investigation parlementaire sur les voyages dans les zones de tension et de conflit, des chiffrés détaillés sur ce point précis en précisant que son département a découvert huit cellules d'envoi de jeunes en zones de conflits depuis le début de l'année 2017 en cours.
M. Mejdoub a ajouté que le nombre de ces cellules a connu rythme crescendo puisqu’il est passé de 100 cellules en 2013 à 181 en 2014, puis à 197 en 2015 avant d’atteindre les 245.en l’an 2016.
Le ministre de l’Intérieur a signalé que 537 personnes, parmi les membres des cellules démantelées en 2016, ont été transférées devant la justice dans le cadre d'affaires relatives à l'envoi de jeunes en zones de conflits.
Dans le même cadre, le ministre a déclaré que son ministère est actuellement en train de mettre en place une nouvelle stratégie de lutte contre ce phénomène consistant en une action travail d'investigation et d'anticipation tout en restant vigilant face à tout ce qui se publie sur les réseaux sociaux et les sites électroniques ainsi que les opérations de financements suspects au profit des personnes et des associations.

N.H

Commentaires

Ajouter un commentaire