Hizb Attahrir demande à ses membres de « ne pas se conformer aux ordres de la police »

Hizb Attahrir demande à ses membres de « ne pas se conformer aux ordres de la police »

 

Hizb Attahrir, a accusé les autorités tunisiennes d’avoir conclu un accord avec l’Union européenne (UE) pour recevoir tous les migrants clandestins en Europe et les jeunes qui ont rejoint les zones de tension.

Mohamed Naceur Chouikha membre du parti a expliqué, lors d’une conférence de presse tenue ce mardi au siège du parti à l'Ariana, que cet accord remonte à l'année 2014.

Lors d’une conférence de presse pour revenir Imed Haddouk membre de la direction de ce parti est revenu sur de prétendues « persécutions » dont seraient victimes les membres de ce parti et particulièrement ses jeunes.

Il a fait état d’arrestations « abusives » et d’ « affaires fabriquées de toutes pièces » qui viseraient les jeunes du parti.

Il s’est notamment indigné de l’application de l’accusation de « distribution de tracts » aux membres de Hizb Ettahrir. Il a déclaré que des consignes ont été données aux jeunes du parti de ne plus se conformer aux ordres de la police et de laisser la justice, en dernier ressort, trancher les différends concernant les activités du parti.

Les dirigeants de ce parti demandent à ce que l’on ne considère pas ceux qui sont partis en Syrie comme des terroristes, mais des « combattants pour la liberté » contre le régime de Bachar Al-Assad.

Commentaires

Ajouter un commentaire