Jendouba : L'absence d'un médecin cause la mort de deux patients

Jendouba : L'absence d'un médecin cause la mort de deux patients

 

Des cas de négligence de la part d’un médecin chirurgien à l’hôpital régional de Jendouba où deux patients nécessitant une intervention urgente, sont décédés à cause du comportement dudit médecin.

En effet, le chirurgien en question était de garde et devait se trouver sur les lieux à l’hôpital, selon le secrétaire général du syndicat des agents de la santé audit hôpital, Ahmed Aouadi qui, dans une déclaration accordée à Mosaïque Fm, précise que l’affaire remonte au 19 décembre 2016 lorsque le médecin a été appelé à 15 heures pour l’informer du car d’un patient présentant une hémorragie gastrique et nécessitant une intervention d’urgence, ce qu’il a accepté.

Mais une fois le malade arrivé au service d’urgence, le médecin était absent alors que son téléphone était fermé, et devant la protestation des agents dudit service, le directeur leur « aurait demandé de s’occuper de leurs affaires ». Et après des heures d’attente, le patient a fini par décéder.

Le responsable syndical ajoute, que le même jour, une femme s’est présenté au même hôpital et a été gardé jusqu’au lendemain. Or, en arrivant à l’hôpital, le même chirurgien a été sollicité par le médecin réanimateur de voir la patient, mais il a refusé de la soigner, ce qui a conduit au décès de la femme.

M Aouadi ajoute que le refus de ce médecin a été notifié dans le dossier de la patienté décédée, ce qui a entraîné l’ouverture d’une enquête, alors qu’un black-out a été constaté dans le premier cas en question.

Radio Mosaïque Fm affirme avoir contacté le directeur de l’hôpital qui a refusé d’intervenir arguant du fait qu’il n’est pas au courant des détails du dossier, surtout que, selon, les cas similaires sont nombreux !

 

N.H

Commentaires

Ajouter un commentaire