La directrice du PNUD salue la révolution du peuple tunisien

La directrice exécutive du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), Geraldine Fraser-Moleketi, a indiqué que la "révolution

historique" du peuple tunisien est "une grande révolution qui pose de grands défis et recèle d'innombrables opportunités".

La responsable onusienne a souligné, à l'issue de sa rencontre avec M. Taïeb Baccouche, ministre de l'Education et porte-parole officiel du gouvernement, mercredi, que le rôle du PNUD est important dans le soutien de ce processus démocratique crucial, faisant part de l'entière disposition à apporter tout l'appui nécessaire aux programmes de développement qui seront proposés par le gouvernement tunisien.

Elle a, d'autre part, relevé que le ministère de l'Education est chargé de missions délicates, dès lors qu'il est le premier responsable de l'éducation des jeunes et de la consécration des valeurs de citoyenneté et des droits de l'Homme.

Elle a, à cet effet, expliqué que le PNUD va mettre à la disposition du ministère des moyens financiers et humains pour la mise en exécution de ses programmes.

De son côté, M. Taïeb Baccouche a fait remarquer que le gouvernement provisoire est déterminé à protéger la Révolution du peuple tunisien et de lui faire atteindre l'étape de la véritable démocratie durant laquelle le peuple choisira ses représentants, à travers les urnes, pour lui réunir les conditions d'une vie digne et libre.

Il a indiqué, en outre, que les milices disséminées par le président déchu, dans les structures de la sécurité, ont généré un climat social et politique de terreur et de doute.

Il a, toutefois, affirmé que les choses commencent à revenir à leur état normal et que la situation sécuritaire s'améliore d'une manière sensible, ce qui est de nature à favoriser l'édification d'un véritable Etat de droit et des institutions.

Le porte-parole officiel du gouvernement provisoire a, sur un autre plan, affirmé que la remise de l'ordre en Tunisie, en cette étape transitoire, est une question de haute importance, surtout qu'elle prépare une ère nouvelle historique qui sera vécue par le pays lors de la proclamation de l'organisation des premières élections démocratiques, libres, crédibles et transparentes.

M. Baccouche a, aussi, indiqué que l'éducation a un rôle fondamental à jouer dans l'initiation des écoliers aux valeurs de la citoyenneté et à la culture des droits de l'Homme.

Il a précisé, à ce propos, que le ministère organisera des sessions de formation en faveur de son personnel, dans les différents postes, en collaboration avec les organisations et associations opérant dans le domaine des droits de l'Homme, afin de s'habituer à l'exercice démocratique sain.

 

source: TAP