La fille du couple Azzabi devient « pupille de l’Etat français »

 La fille du couple Azzabi devient « pupille de l’Etat français »

 

La petite Shirine, 5 mois fille de Mohamed Ali dit Dali Azzabi et de sa femme Senda, le couple tunisien ayant trouvé la mort lors de l’attentat contre une boite de nuit à Istanbul deviendra « pupille de l’Etat français » du fait que sa mère porte la nationalité française.

La Secrétaire d’État auprès du Premier ministre français chargée de l’Aide aux victimes, Juliette Méadel, vient d’annoncer que selon la loi en vigueur, la petite fille de 5 mois du couple Tunisien, sera adoptée par l’État français eu égard au fait que sa mère est Franco-Tunisienne.

Cette loi qui fait partie de la panoplie de mesures d’aides aux victimes existe en France afin d’éviter que les enfants de ces victimes soient livrés à aux-mêmes.

Reste à savoir comment vont réagir les grands-parents afin de s’impliquer dans l’encadrement de ce bébé tout en lui faisant bénéficier de cette adoption et de sa naturalisation.

Il est à considérer, à priori, qu’en devenant pupille de l’État français, la petite fille aura tous les droits, sans que la garde ne soit retirée aux ayants droits !

Mais que va faire l’Etat tunisien face à cette tragédie, à part l’ouverture d’une information judiciaire ? On aimerait bien le savoir !

Commentaires

Ajouter un commentaire