Le Maroc, premier facilitateur d'affaires de la zone MENA

Le Maroc, premier facilitateur d'affaires de la zone MENA

La Nouvelle-Zélande, Singapour et le Danemark constituent le tiercé de tête du rapport "Doing Business 2017" de la Banque mondiale. La majorité des pays méditerranéens de la région Moyen-Orient Afrique du Nord (Mena) gagnent des places dans ce document qui passe à la loupe le climat des affaires de 190 économies mondiales.

68ème mondial comme lors du précédent classement, le Maroc demeure le mieux positionné des pays méditerranéens de la région Mena devançant Malte (76e +7 places) et la Tunisie 77e (+ 1). Viennent ensuite, beaucoup plus loin, la Jordanie (118ème+ 1) l'Egypte (122ème +4), le Liban (126ème -4), l'Algérie (156ème +7), la Syrie (173ème - 1 place) et la Libye (188ème stable). La Cisjordanie et la Bande de Gaza descendent au 140ème rang, perdant deux places.

"Le Maroc et les Emirats arabes Unis ont continué de dominer la région avec cinq réformes chacun améliorant leur réglementation des affaires" souligne le document. Rabat a, notamment, "renforcé la protection des investisseurs minoritaires en clarifiant les structures de propriété et de contrôle et en exigeant une plus grande transparence des entreprises", indique le rapport "Doing Business 2017".

N.H

Commentaires

Ajouter un commentaire