L’ex juge Sami Hefiane écrit au ministre

Accusé de corruption et détenu depuis le 4 juillet 2011 à la prison de Mornaguia,l’ancien juge, Sami Hefiane,  vient d’envoyer, une même lettre explicative au ministre de la Justice, Noureddine B’hiri

, à la présidente de l’Association des magistrats tunisiens (AMT), Kalthoum Kennou ainsi qu’à la présidente du Syndicat des magistrats tunisiens (SMT), Raoudha Laâbidi.

Dans ce courrier Hefiane  estime qu’il est en train de servir de bouc émissaire  indiquant que  l’argent trouvé dans son compte bancaire (1 million de dinars) est le fruit de transactions commerciales et n’a rien à voir avec de prétendus pots de vins.

Sami Hefiane propose de procéder à un inventaire des biens et avoirs de tous les magistrats, acquis après le démarrage de leur carrière professionnelle, avant de préciser, que de nombreux autres juges n’ont pas été inquiétés bien qu’ils sont coupables  de graves délits.