L'UPR appelle le gouvernement à permettre aux Tunisiens d'importer directement leurs voitures

 L'UPR appelle le gouvernement à permettre aux Tunisiens d'importer directement leurs voitures
 
 
Dans un communiqué rendu public, l'UPR dénonce une sorte de clientélisme, en demandant au gouvernement de permettre aux Tunisiens d'importer directement leurs voitures.
 
"Depuis des décennies, les Tunisiens sont contraints de recourir aux concessionnaires locaux pour acquérir leurs automobiles. L’UPR considère ce monopole à l'importation et les bénéfices engrangés injustifiés. Ils sont supportés par les Tunisiens majorés des intérêts bancaires", lit-on dans le communiqué. 
 
Et d'ajouter que "cela prive le consommateur d'accéder à des modèles ou des marques non représentés ou de bénéficier des véhicules de seconde main". Ainsi, l’UPR, qui trouve indécente la perpétuation de pratiques protectionnistes de rentiers instauréé sous l'ancien régime,  appelle le gouvernement à "autoriser l'importation directe des véhicules neufs ou usagés ne dépassant pas les cinq ans d'âge et ce dans les limites des fonds en devises alloués à ce budget.
 

Commentaires

  • Soumis par Anonyme le 10 Janvier, 2017 - 18:38
    La spéculation atteint son apogée devant un gouvernement inerte
  • Soumis par HL le 10 Janvier, 2017 - 10:51
    Encore une fois ceci rentre dans un système qui permet d'enrechir les riches et de rendre plus pauvres le peuple. une petite comparaison : les salaires en Europe sont 10x plus élevés qu'en Tunisie, par contre les voitures en Tunisie sont au moins 3x plus chère qu'en Europe... Aussi quand on veut sensibiliser les gens contre les accidents routières, il faut leurs donner les moyens de rouler dans des voitures et routes bien entretenues.

Ajouter un commentaire