Plus de 1000 chefs d'entreprises attendus à Sousse aux Journées de l'entreprise de l'IACE

Plus de 1000 chefs d'entreprises attendus à Sousse aux Journées de l'entreprise de l'IACE
 
 
Plus de 1000 chefs d’entreprises représentants des grands think tanks, d’éminentes personnalités du monde des affaires et de la politique sont attendus à la 31ème édition des ” Journées de l’entreprise(JES) ” qui sera oganisée les 9 et 10 décembre, à Sousse, par l’Institut Arabe des Chefs d’Entreprise (IACE), sur le thème ” La transformation digitale : mutation et opportunités “, a fait savoir jeudi, le président de l’institut Ahmed Bouzguenda.
 
Ces responsables venant de plus 30 pays débattront pendant deux jours, de la transformation digitale, cette quatrième révolution industrielle, qui changera la manière de concevoir les politiques économiques et de les appréhender et transformera des secteurs entiers, a-t-il dit, lors d’une conférence de presse à Tunis.
 
Cette édition se distingue, selon Bouzguenda, par ” la présence de hauts responsables étrangers en exercice et d’une importante délégation libyenne,la mise en place d’une application digitale qui permettra aux participants le suivi des travaux, le lancement d’un indice relatif au degré de digitalisation des régions tunisiennes et l’organisation en marge des Journées d’un Forum Libyen destiné à donner des éclairages sur les perspectives de la situation en Libye, … “.
 
De son coté Mohamed Bridaa, Coordinateur de la manifestation a fait savoir que ces Journées enregistreront également la présentation d’une Enquête, élaborée par l’IACE sur le niveau de maturité digitale des entreprises tunisiennes.
Les résultats d’une Etude élaborée par la Banque mondiale sur l’impact de la crise libyenne sur l’économie tunisienne, seront également présentés lors du Forum libyen.
 
Parmi les personnalités attendues lors de ces journées figurent Ahmed Miitig, vice-premier ministre Libyen, Mouatassem Boudiaf, ministre délégué algérien chargé de l’Economie numérique et de la modernisation des systèmes financiers, Santiago Gomez Barrera, Secrétaire du Gouvernement de Medellin en Colombie, Chi Fulin, Président de l’Institut chinois des réformes et du développement.(Tap)
 
 

Commentaires

Ajouter un commentaire