"Pour une poignée de dollars"!

Non, il ne s'agit pas d'un remake du fameux western-spaghetti de Sergio Leone; il s'agit d'une histoire véridique qui s'articule autour d'un personnel principal, l'ancien responsable libyen Baghdadi Mahmoudi, réfugié en Tunisie et dont l'extradition est réclamée par les nouvelles autorités libyennes.

Contre toute attente, le gouvernement tunisien vient de répondre positivement à la demande libyenne.

Des explications nous sont données par le conseiller politique du Premier ministre, Lotfi Zitoun, qui vient d'affirmer sur les ondes Shems FM "la Libye se montre reconnaissante et compte bien nous renvoyer l’ascenseur et contribuer à la réanimation de notre économie"; ce qui laisse clairement entendre que l'extradition de Baghdadi Mahmoudi serait monnayée!

Bien évidemment, Monsieur le Conseiller ne semble pas se soucier outre mesure des possibles représailles contre les tunisiens vivants en Libye.

Pour le moment, la présidence de la République semble s'opposer à la décision gouvernementale, ce qui pourrait aboutir à un bras de fer entre les 2 institutions.

Mais quel que soit le résultat de ce bras de fer, la Tunisie n'en sortira pas grandie, son image risque d'être écornée encore plus à l'échelle internationale, d'autant qu'il n'existe aucune garantie que Mahmoudi ne court aucun risque de torture, voire d'exécution.

                                                                                                                                                                                         Moez Ben Salem