Tunisie: 338 morts et 2147 blessés lors de la révolution, selon un rapport

La commission nationale d'investigation sur les abus commis durant la révolution vient de rendre son rapport.

Il est sans appel: 338 morts et 2147 blessés ont été enregistrées par la commission, a déclaré M.Taoufik Bouderballa,président de la commission en marge d'une conférence de presse qui s'est tenue,vendredi,au siège de la commission à Tunis.

Par ailleurs,il souligne que la liste qui vient d'être révélée n'est pas encore définitive,indiquant que des dossiers sont répartis entre les gouvernorats et le ministère des Droits de l'homme et la Justice transitionnelle.

Le rapport a été réalisé avec le concours des prisons,des hôpitaux ainsi que des services judiciaires et administratifs.

Le président de la commission juge que ce document permettra de faire la lumière sur les dépassements et les abus qui ont été commis pendant la révolution, ajoutant qu'il n'est pas assorti d'une valeur contraignante.

Ce rapport épingle le ministère de l'Intérieur et le ministère de la Défense,entre autres mais indique que la responsabilité des meurtres survenus durant la révolution incombe au président de la république.