Tunisie: hausse des investissements déclarés dans les zones intérieures

La valeur des investissements déclarés dans les zones de développement régional a enregistré, au cours du premier trimestre de l'année 2012,

une hausse de 25%, passant de 376,1 millions de dinars (MD) lors des trois premiers mois 2011 à 470 MD, à la fin du premier trimestre de 2012.

Selon le bulletin de conjoncture du Mois de Mars 2012 de l'Agence de promotion de l'industrie et de l'innovation (APII), cette hausse concerne, essentiellement, les gouvernorats de Zaghouan, Kairouan, Tataouine, Kef, Médenine et Gafsa.

Le gouvernorat de Zaghouan a enregistré la plus forte hausse, en terme d'investissements déclarés, soit 126,6 MD contre 47,3 MD, pendant les trois premiers mois 2011.

L'augmentation enregistrée, dans ce gouvernorat, est imputable, selon la même source, à l'extension d'une unité de fabrication d'aliments pour bétail ( 16,3 MD), la création d'une unité de recyclage des déchets plastiques (14MD), d'une unité de fabrication d'appareils électroménagers (11,6MD) et d'une unité de fabrication de produits à usage pharmaceutique (9,7MD).»

Quant aux investissements déclarés dans le gouvernorat de Kairouan, ils sont passés de 37,7 MD, enregistrés au cours du premier trimestre 2011, à 61,2 MD, déclarés au cours de la même période de 2012, suite à la déclaration de l'extension d'une unité de fabrication de chaussures (28,9MD) et la création d'une unité d'embouteillage d'eau minérale (9,7MD).

Dans le gouvernorat de Tataouine les investissements ont grimpé de 1,4 MD, lors du premier trimestre de 2011, à 9,4 MD en 2012 (même période), à la faveur de la déclaration de création d'une unité d'embouteillage d'eau minérale dans la région (6,6MD).

Les investissements, déclarés dans le gouvernorat du Kef, ont progressé pour s'élever à 16,6 MD contre 3,9 MD lors des trois premiers mois 2011, grâce à la déclaration de la création d'une minoterie semoulerie (7,5MD).

Toujours, selon la même source, le gouvernorat de Médenine n'a pas été du reste puisque les investissements déclarés dans les zones de développement régional du gouvernorat sont passés de 11 MD à 14,6 MD, après la déclaration de la création d'une unité de façonnage de marbre pour un montant de 7,0 MD.

En ce qui concerne le gouvernorat de Gafsa les investissements déclarés y ont atteint 20,4 MD contre 11,2 MD durant les trois premiers mois 2011. Ces investissements porteront, en particulier, sur la création d'une unité de fabrication d'ouvrages en ciment pour un montant de 5,4 MD.

En dépit de cette hausse, la part des investissements déclarés de ces zones dans l'ensemble des gouvernorats est passée de 50,2% en 2011 à 44,2 %, durant les trois premiers mois de l'année 2012.