Tunisie: la fête du travail célébrée en masse !

Des milliers de Tunisiens ont défilé mardi sur l’avenue Habib Bourguiba pour célébrer la fête du travail. Travailleurs, militants syndicalistes, citoyens et hommes politiques ont répondu à l’appel de l’Union générale Tunisienne du Travail (UGTT) pour se rassembler Place Mohamed Ali avant de se diriger

 vers l’artère principale de la Capitale, lieu symbolique de tous les mouvements de contestation depuis le déclenchement de la révolution.

Au milieu d’une présence discrète des forces de l’ordre, les manifestants scandaient des slogans et des vivats à la gloire et à l’indépendance de l’UGTT. «L’UGTT, grande force du pays»; «Le peuple veut un Etat civil»; «Le peuple veut une date pour les élections»; «Le peuple veut l’unité nationale», pouvait-on également entendre.

La marche a été marquée par de légers accrochages verbaux avec des groupes pro-Ennahdha, dont des dizaines avaient pris place devant le théâtre municipal et le ministère de l’Intérieur, scandant des slogans en faveur du gouvernement et de sa légitimité.

Des organisations et des partis politiques ont pris le relais et poursuivi la manifestation jusque tard dans l’après-midi. «Les provocations des syndicalistes ont commencé sur la place Mohamed Ali lorsque des partisans d’Ennahdha ont essayé de perturber les discours du Secrétaire Général de l’UGTT et de ses invités», a indiqué Hafayedh Hafayedh membre du bureau exécutif de l’Union.

En dépit des tensions minimes, les festivités se sont déroulées dans le calme. Des constituants, des membres de l’Union des diplômés chômeurs et des habitants du bassin minier de Gafsa ont été les plus actifs dans les cercles de débat et les différentes manifestations, critiquant le gouvernement et appelant à l’élaboration de programmes de développement et à résoudre le problème chômage.