Tunisie: le départ de Ahmed Ounaies encore revendiqué au ministère des Affaires Étrangères

Les fonctionnaires et agents du ministère des Affaires étrangères ont poursuivi, pour le deuxième jour consécutif, leur sit-in au siège du

département, revendiquant le départ de M. Ahmed Ounaies, ministre des Affaires étrangères du gouvernement provisoire.

Un directeur adjoint au ministère a déclaré, mardi, que la principale revendication des agents du ministère demeure le limogeage du ministre qui n'est pas à leurs yeux "l'homme de la présente étape".

Selon la même source, les fonctionnaires et agents du ministère ont relevé que depuis sa prise de fonctions, le ministre était en déphasage total avec les nouvelles orientations de la diplomatie tunisienne qui se considère comme étant une prolongation de la révolution.

Ce mouvement est motivé par les positions prises par le ministre lors de sa visite à Bruxelles et à Paris ainsi que par ses récentes déclarations tenues sur des chaînes de télévision privées.

Dans le volet social, les protestataires ont demandé la régularisation de la situation et la titularisation de tous les agents et travailleurs temporaires, qui sont au nombre de 84, dans la mesure où ils sont tous menacés de licenciement à tout moment. De même, ils ont demandé la révision du statut du ministère.