Tunisie: Les agents de la poste en grève

Le secrétaire général de la Fédération générale de la poste et des télécommunications (FGPT), Mongi Ben M'barek, a déclaré, lundi 25 juin 2012, que les agents de la poste procèderont à une grève de deux jours, à partir de mardi soir, si les parties officielles ne répondent pas favorablement

à leurs revendications, dont notamment le renforcement des ressources humaines, à travers le recrutement de 1000 nouveaux agents, ainsi que le bénéfice d'une indemnité spécifique.

Et d'ajouter, dans une déclaration à la TAP, que "les négociations, entamées, lundi, entre la FGPT et le ministère des Technologies de la communication et de l'information, ne sont pas parvenues, jusqu'à maintenant, à une solution consensuelle".

Selon le responsable, "le ministère a confirmé son intention de recruter 350 agents seulement, durant l'année 2012, pour combler le manque existant, alors que la Fédération considère que le recrutement de 1000 agents est possible".

La FGPT revendique, aussi, l'activation de la commission d'audit qui a été proposée dans le procès-verbal du 16 avril 2012.

M. Ben M'barek se déclare convaincu de "l'existence de dossiers de corruption au niveau de l'Office national des postes tunisiennes (ONP), qu'il est nécessaire de dévoiler". Le responsable syndical a affirmé qu'une délégation de la FGPT rencontrera, mardi, des représentants du ministère des Affaires sociales pour poursuivre les négociations.

Source : TAP