Tunisie: Noureddine Khademi prône le dialogue avec les Salafistes

Lors d'une conférence de presse tenue, vendredi 20 avril, au siège du  ministère des affaires religieuses, Noureddine Khadmi a déclaré qu'il vaut mieux

privilégier le dialogue aux solutions sécuritaires dans le traitement du dossier complexe des salafistes.

Le ministre des affaires religieuses a déclaré :"Ils sont une des apparitions de la Révolution. Leur problème n'intéresse pas seulement le ministère des Affaires religieuses. Il est complexe et doit être traité avec beaucoup d'attention."

Olpha Slama