Tunisie: Recrutements en masse dans la fonction publique

C’est un grand ouf de soulagement pour les diplômés du supérieur. Sur les 25 mille recrutements annoncés par le gouvernement provisoire dans

la fonction publique au titre de l’année en cours, 2359 concerneront le secteur de l’enseignement supérieur (1.101 maîtres-assistants et 1.258 assistants).

Les postulants (qui seront recrutés  sur dossiers) doivent déposer un support numérique auprès des établissements universitaires les plus proches. Le dépôt des dossiers au poste de maître assistant a été fixé du 30 avril au 11 mai 2012, tandis que celui relatif au poste d'assistants de l'enseignement supérieur s'étalera du 31 mai au 9 juin. Les candidats à ces deux postes doivent être titulaires d’un diplôme de doctorat.

Les commissions de recrutement et de promotion composées de professeurs universitaires élus et de représentants du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique veilleront sur le bon déroulement de ces deux concours.

Selon Mounir Mâali, directeur général de l'enseignement supérieur privé et de l'équivalence et responsable de la direction des examens et des concours universitaires, chaque commission procédera, sur la base d'une grille d'évaluation, à la notation du dossier de chaque candidat en tenant compte de son cursus universitaire et de ses recherches (publications).

Les candidats retenus seront répartis sur les différents établissements universitaires du pays suivant les besoins des institutions et suivant les desiderata des candidats.

Par ailleurs, dans le cadre du mouvement de promotions au titre de l’année 2012-2013, le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a lancé un concours pour 584 postes de maître-assistant, 225 de prof d’enseignement supérieur et 272 de maître de conférences.

Olpha Slama