Tunisie: Report de l’affaire Ramzi Abcha

La Chambre criminelle du tribunal de première instance de Médenine a décidé de reporter au 24 mai 2012 l’affaire Ramzi Abcha, ce dernier étant accusé d’avoir souillé le Coran

dans quatre mosquées de Ben Guerdane.

Elle a aussi décidé de présenter l’accusé devant une commission médicale à Sfax, afin de faire un rapport sur son état psychologique.

L’avocat de l’accusé a tenu à ce que son client soit présenté devant un psychologue, alors que la partie adverse a exigé la présentation de l’accusé devant une commission médicale composée, principalement, de neurologues et de psychiatres. Elle a, en outre, insisté sur la nécessité de présenter de nouveau le dossier de l’affaire au procureur de la République au cas où la responsabilité civile de l’accusé serait prouvée.