Tunisie : SOTACIB reprend son activité

Après une paralysie de dix jours causée un sit-in sauvage l'usine de ciment de la SOTACIB à Fériana (Gouvernorat de Kasserine) vient de reprendre ses, ses activités.

Ce sit-in a été rappelons le initié par des travailleurs occasionnels et les membres de leurs familles, en signe de protestation contre leur situation professionnelle.

Les unités de l'armée et de la garde nationales sont finalement intervenues, pour mettre un terme à cette mascarade et arrêter les fauteurs de troubles.

53 travailleurs occasionnels de cette unité avaient bloqué l'usine, depuis le 21 mai 2012, empêchés les autres employés d'entrer, et barré la route aux camions qui devaient transporter les produits vers les marchés tunisien, libyen et algérien. Ils accusaient la direction de ne pas avoir satisfait leurs revendications qui sont, selon l'un des protestataires, la fiche de paie et la prime du lait et de la poussière