Tunisie : Ville et citoyenneté pour le développement

Sfax, Bizerte, Gafsa, ces trois villes pilotes prendront part les 19 Mai et 14 Juin prochain de l’initiative « CityCampTunisia2012 ». Ce projet, éminemment citoyen et bénéficiant de l’appui de la Banque Mondiale

, a  vu le jour grâce aux transformations radicales qu’a connues la Tunisie depuis la Révolution, qui ont placé le citoyen tunisien au cœur de tout projet de société.

Cette situation, à laquelle s’ajoute une volonté politique de responsabilisation accrue du gouvernement et de gestion des affaires publiques plus transparente, a permis l’émergence du projet «CityCamp Tunisia 2012 », où  les TIC sont mises au service de l’engagement civique municipal en Tunisie.

Le principe du «CityCamp Tunisia» est de créer des applications technologiques destinées à fluidifier la communication entre les citoyens et les services municipaux ainsi qu’à améliorer les services publics et la transparence des institutions locales.

Lors de la phase d’initialisation du projet, des groupes de travail, constitués de responsables municipaux de Sfax, Bizerte et Gafsa et d’acteurs de la société civile tels que des ONG, des Clubs d’étudiants, des enseignants universitaires et des chefs d’entreprises, se sont rassemblés afin d’identifier les besoins prioritaires au niveau municipal.

Le diagnostic établi lors de ces ateliers de travail a par la suite été transmis aux communautés IT afin qu’elles puissent proposer des applications informatiques adaptées aux besoins exprimés.

Le 19 mai 2012 aura lieu à la Technopole de Sfax (Institut des Multimédias) une séance de concertation et d’optimisation où deux ateliers seront organisés afin de présenter les résultats des évaluations effectuées ainsi que les solutions imaginées pour améliorer la relation entre municipalité et citoyen.

Le 14 juin 2012 à Bizerte, les groupes de travail se réuniront à nouveau pour affiner les propositions techniques afin, qu’à terme, elles puissent être adoptées par toutes les municipalités de Tunisie.

Le résultat attendu est de permettre aux différentes municipalités de tirer parti de l’engagement citoyen pour leur développement, d’œuvrer pour la transparence dans la gestion des services municipaux et d’en faire profiter la communauté.