Affaire du supplément payé: L’hôtel livre sa version des faits

Affaire du supplément payé: L’hôtel livre sa version des faits

 

Suite à l’affaire relative au supplément payé  par un concitoyen expatrié dans un hôtel dans la zone Djerba-Zarzis, la direction de l’hôtel mis en cause vient de livrer dans un communiqué sa version des faits quant à cet incident répandu dans de nombreux médias.

Voici le contenu intégral de ce communiqué :  

« Suite à la publication sur les réseaux sociaux de l’un de nos clients de sa version des faits, relative à sa nuitée passée à l’hôtel et suite à la reprise de cette même version par des médias tunisiens, la direction de l’hôtel Jerba Sun Club tient à rapporter, à son tour, l’intégralité de l’évènement.
    
Le couple en question a séjourné à notre hôtel le 18 novembre 2017, il s’est présenté à la réception avec un voucher allemand. N’étant ni Allemands ni Tunisiens résidents à l’étranger, il leur est impossible de profiter des tarifs pratiqués par le tour opérateur et qui sont exclusifs au marché Allemand, sinon ça serait de la concurrence aux agences de voyage et tour opérateur Tunisiens avec qui nous avons plusieurs contrats et plusieurs promotions sur différentes périodes.

La personne qui a effectué l’achat en ligne sur la plateforme commerciale du tour opérateur a enfreint les clauses de la promotion sur le site qui affiche clairement, au moment de l’achat, la mention suivante : 

« Dispositions légales : Note importante : A/ Nos tarifs ne sont pas valables pour les clients locaux à l’exception de ceux résidants en Europe, documents à l’appui et devant être présentés au moment du Check in, faute de quoi, l’hôtelier est en droit d’exiger un supplément directement au client ».

Une fois informé de cela, le couple a choisi de payer un supplément de 35 dinars par personne en formule All-Inclusive (petit déjeuner, déjeuner et dîner avec les boissons et l’alcool gratuits et à volonté) et a exigé en plus de la facture, un reçu avec la mention « Supplément Tunisien » « afin qu’il essaye de se faire rembourser par le tour opérateur. » 
La direction de l’hôtel était tenue de respecter le contrat qui la liait aux tours opérateurs (clause de non concurrence avec le marché local) et elle ne pouvait se permettre de n’accorder aucune exception. 

La direction de l’hôtel Jerba Sun Club se défend de toute action discriminatoire envers ses clients. En revanche, elle a toujours accordé des remises exceptionnelles à nos Tunisiens vivants à l’étranger comme elle a aussi souvent accordé des remises exceptionnelles pour le marché local, et est fière d’été parmi les pionniers à encourager le tourisme local.

De plus, cette politique de promotions accordées aux non-résidents ne semble étonner que dans le secteur hôtelier mais ne pose pas de problème dans le secteur des compagnies aériennes et qui affichent des différences immenses de tarifs pratiqués pour les résidents et les non-résidents.

Nous profitons de cet évènement pour rappeler avec fierté à notre aimable clientèle que le Jerba Sun Club est l’un des rares hôtels qui a gardé et qui gardera toujours ses portes ouvertes à la clientèle locale comme à nos citoyens résidents à l’étranger.

Ceux qui connaissent le Jerba Sun Club savent qu’il existe depuis plus de 20 ans et fonctionne, été comme hiver sans arrêt, avec un personnel permanent, disponible et dont la priorité est de satisfaire les demandes de notre clientèle et ce, sans aucune discrimination et avec le plus grand plaisir.

Nous sommes reconnaissants envers toute notre clientèle et nous tenons à remercier tous ceux qui nous ont soutenus par leurs témoignages, messages, e-mails, commentaires et publications ».

Commentaires

  • Soumis par Zied le 5 Décembre, 2017 - 17:42
    Donc, si j'ai bien compris votre version, vous confirmez que les accords avec les étrangers sont plus avantageux qu'avec les Tunisiens

Ajouter un commentaire