La Tunisie condamne fermement les tueries à Gaza

La Tunisie condamne fermement les tueries à Gaza

 

C'est avec force et énergie que la Tunisie a condamé ce lundi le carnage israélien perpétré contre les marches pacifiques pour la revendication des droits légitimes du peuple palestiniens, estimant que le transfert de l'ambassade américaine à Al Qods "peut qu'exacerber la tension, la violence et l'instabilité dans la région".

Dans un communiqué publié lundi 14 mai 2018, le ministère des Affaires étrangères a condamné avec force les carnages systématiques visant des marches pacifiques pour revendiquer les droits légitimes du peuple palestinien frère ‘’après la grave escalade des forces d'occupation israéliennes dans les territoires palestiniens occupés faisant des dizaines de morts et des centaines de blessés parmi les civils palestiniens désarmés.

Le ministère réaffirme "la position d’indéfectible soutien au peuple palestinien frère dans sa lutte pour recouvrer ses droits légitimes, en premier lieu l'édification de son Etat indépendant avec pour capitale Al Qods".

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
  • Soumis par Seignon Patrick le 15 Mai, 2018 - 00:44
    HAPPY BIRTHDAY ISRAEL C’était aujourd’hui le 70ème anniversaire de la proclamation officielle de la naissance de l’Etat d’Israël, par l’ONU le 14 mai 1948. Alors l’Etat hébreu a tenu à marquer cette date par une fête mémorable. Donald Trump qui vient de reconnaitre, au nom des U.S.A., Jérusalem comme Capitale d’Israël lui en a fourni le moyen rêvé. Ce jour anniversaire coïnciderait avec l’ouverture officielle de l’ambassade américaine à Jérusalem. J’ai aperçu une seule image « à la télé », c’était Benyamin Netanyahou à la tribune sourient et ravi qui disait : « Quel beau jour ! » Quel beau jour en effet 52 palestiniens assassinés comme des lapins par les « tireurs d’élites » de l’armée israélienne, plus de 2000 blessés. Génocide ai-je vu écris ici ou là. Non pas tout à fait, pas vraiment, pas encore. C’est de la boucherie, c’est de la sauvagerie, c’est une honte pour l’Etat d’Israël et pour les juifs au nom desquels il prétend agir, pour ceux des juifs surtout qui encouragent ou acquiescent ou n’ont pas le courage de condamner. C’est une honte pour tous ses salauds de « responsables politiques » et diplomates occidentaux qui « s’inquiètent » appellent « à la cessation des violences » ou « à la modération », pour ces journalistes serviles et puants qui n’ont pas même la décence de s’indigner. Tous ceux-là les mêmes, prêts à écraser la Syrie sous les bombes pour la punir d’un crime supposé d’on n’existe pas même un début de preuve, et qui n’ont pas même un haut-le-cœur au spectacle d’un massacre dont les preuves elles sont incontestables. J’aurais honte d’être un homme si j’en étais un de ces espèces-là. Qu’elle belle fête en effet c’est offert ce jour Israël : « des pâques sanglantes », une Saint-Barthélemy », un baptême de sang : 52 Palestiniens offerts en holocauste, sur l’autel de sa frontière, à son « Dieu national ». Réveilles toi raison ! Réveilles toi Ô conscience humaine ! Réveilles-toi rue arabe. Il est temps de demander des comptes à ces assassins, il est temps de leur faire rendre gorge. Patrick Seignon. « lavoiedessansvoix.fr ». Mardi 15 mai 2018.