Cyber-sécurité : Seuls 10% des sites électroniques des administrations ont un certificat de sécurité valide

Cyber-sécurité : Seuls 10% des sites électroniques des administrations ont un certificat de sécurité valide

Une étude récente a révélé que seuls 10 % des sites électroniques de centaines d’administrations publiques possèdent un certificat de sécurité valide, ce qui « affecte négativement la confiance des citoyens dans les sites Web administratifs tunisiens ».

Les résultats de cette étude réalisée par l’Observatoire de l’Administration Digitale, avec le concours de la fondation Friedrich-Naumann pour la Liberté, ont été présentés, mardi, lors d’une conférence de presse organisée par l’organisation Idaraty. Elle concerne les sites électroniques de 500 établissements publics opérant dans différents domaines spécialisés dans la prestation de services, tels que les ministères, les municipalités et les universités. La période d’observation s’est étalée sur une période d’environ 290 jours.

L’étude s’est basée sur 4 principaux axes : la disponibilité, un indicateur pour mesurer la durée pendant laquelle un site Web a été en panne ; la performance, un indicateur qui mesure la qualité du site Web dans la fourniture de ses services électroniques ; l’accessibilité, qui mesure l’expérience des utilisateurs sur les sites web et, enfin, le référencement, un indicateur qui assure une meilleure position dans les résultats de recherche pour le site web.

L’Observatoire de l’Administration Digitale est une plateforme qui valorise et évalue la qualité de l’expérience citoyenne dans leurs usages des services numériques publics. Pour sa part, l’organisation Idaraty veille à faciliter la relation entre le citoyen et l’administration et à simplifier les procédures administratives numériques pour les utilisateurs des services publics.

Votre commentaire