Disparition de Habib Braham, l'ange gardien de Bourguiba

Disparition de Habib Braham, l'ange gardien de Bourguiba

Tour à tour, gouverneur de l’Ariana, Gafsa et Monastir, ambassadeur à Tripoli, Mohamed Habib Braham, né le 25 octobre 1946 a rendu l'âme hier. Son enterrement est prévu aujourd'hui au cimetière Msakni à Msaken.

En 2011, l'homme avait fait des révélations importantes sur Bourguiba dans les Mémoires qu'il a publiées aux éditions Berg Editions. Ces Mémoires couvrent les 4 dernières années (1996 – 2000) qu’il avait passées auprès de Bourguiba, jusqu’au dernier soupir du Combattant Suprême.

Gouverneur de la région, il avait été investi de la délicate mission de veiller sur l’ancien président de la République.

Dans son livre, Mohamed Habib Brahem raconte le quotidien de Bourguiba en résidence surveillée à Monastir, soulignant sa sérénité et toute la distance qu’il met avec ce qu'il lui arrive, affichant une très haute dignité. On découvre son rythme quotidien, certaines de ses réflexions, et sa résignation face à l'outrage du temps.

L’auteur revient aussi sur la fameuse interdiction de la retransmission en direct à la télévision des funérailles de Bourguiba et les arguments fallacieux avancés pour la justifier.