Effervescence à Djerba … qui clôture la campagne nationale de la cueillette des olives

Effervescence à Djerba … qui clôture la campagne nationale de la cueillette des olives

 

La Tunisie est de loin le premier pays exportateur d’huile d’olive en dehors de l’Union européenne. Elle est aussi devenue le premier exportateur mondial d’huile d’olive bio.

La cueillette à la main  
  
De nos jours, 95% des oliveraies de Tunisie sont cultivées sans traitements chimiques. Dans les champs, on récolte toujours les olives à la main. Les huileries traditionnelles sont encore nombreuses. On y broie les olives sous une meule en pierre entraînée par un dromadaire (ou plus souvent, aujourd’hui, un moteur électrique) ; puis la pâte d’olives est pressée entre des disques d’alfa tressé.

A Djerba et dans le Sud-Est, on peut voir des huileries souterraines qui offrent une climatisation naturelle : la température y est douce et constante. On les reconnaît par leur large coupole à ras de terre.

Effervescence à Djerba …  C’est dans cet esprit que nous saluons la belle initiative de Wadie Ben Rhouma, journaliste et producteur à la télévision nationale tunisienne,  en organisant une campagne nationale de cueillette de l’olive qui est passée par Kairouan, El Krib (Siliana), Sfax, … La dernière étape étant le dimanche  9 février sur l’île des Lotophages, Djerba la Douce, et plus précisément, dans la plaine de El Groo, du côté de Bezim et d’Ajim, en étroite collaboration avec les habitants de Mellita, de l’association Carthage et de Azdine Ben Yacoub.

Ces derniers jours, l’île a donc été bien mouvementée : sportivement, culturellement, touristiquement et culinairement, puisque trois grands événements s’y sont déroulés.

·Un groupe de voyagistes et TO français en tournée dans le sud tunisien à la découverte de la diversité de ce produit touristique alliant le balnéaire et le saharien.

·Le semi-marathon international Djerba-Ulysse qui a connu un grand succès sportif et populaire et médiatique,

·Et bien sûr la cueillette des olives et la visite des vielles huileries, y compris souterraines.
Tout ceci est de bon augure pour aider à la promotion de la destination Tunisie et particulièrement de Djerba (aux portes de l’UNESCO).

Azdine BEN YACOUB
Président association Carthage

Votre commentaire