La réunion des signataires du document de Carthage sera « décisive »selon Taboubi

 La réunion des signataires du document de Carthage sera « décisive »selon Taboubi

 

Le secrétaire général de l’union générale tunisienne du travail (UGTT), Nourredine Taboubi a confirmé samedi la tenue mardi prochain d’une réunion des signataires du document de Carthage tiennent, une réunion qu’il a qualifiée de “décisive” surtout que ce sera, selon lui, “une rencontre franche et claire, loin de la courtoisie et du favoritisme”.

S’exprimant en marge de l’ouverture, à Hammamet, du congrès ordinaire de la fédération générale des industries agroalimentaires, du tourisme, du commerce et de l’artisanat, Taboubi a ajouté que la convocation de cette réunion est venue au moment opportun compte tenu des conditions difficiles que traverse le pays à tous les niveaux, citant, notamment, le déficit commercial et le recul des réserves en devises, formant l’espoir de voir l’intérêt du pays conduire le dialogue sur toutes les questions soumises au débat.

Le secrétaire général de l’UGTT a souligné que « les mains tremblantes ne peuvent pas édifier l’avenir de la Tunisie » affirmant que le pays a besoin, aujourd’hui, de dirigeants politiques capables de tracer l’avenir et de fournir des solutions aux problèmes “brûlants”, notamment les questions économiques, l’emploi et la lutte contre la pauvreté.

Il a ajouté que l’UGTT ne cible personne en disant la vérité et qu’elle a, à maintes reprises, mis en garde contre la désintégration des structures de l’Etat et de ses répercussions négatives et dangereuses sur le processus démocratique en Tunisie.

Il convient de noter, dans ce contexte, que des sources syndicales ont confié que plusieurs syndicalistes estiment que la fin du document de Carthage a sonné et qu’il est temps d’agir en engageant des réformes réelles pour sauver le pays loin des quotas partisans, même si cela nécessite de changer le gouvernement.

Commentaires

Ajouter un commentaire