La Tunisie recule de 4 points dans l'index Primauté du droit

La Tunisie recule de 4 points dans l'index Primauté du droit

 

La Tunisie a reculé de 4 points dans l'index Primauté du droit 2019 tandis que son classement s'est amélioré dans celui de la corruption, selon le rapport annuel y afférent. Ce rapport a été présenté dans le cadre des travaux du Forum annuel du projet de la justice mondiale, organisé récemment à La Haye, capitale des Pays-Bas.

Le même rapport révèle que la Tunisie a obtenu la moyenne de 53%, enregistrant une légère baisse par rapport à l'année précédente.

Elle a, cependant, reculé de 4 points pour se classer au 61ème rang, indique un communiqué publié, mercredi, par le Haut comité du contrôle administratif et financier.

Le rapport dresse le bilan en matière de Primauté du droit dans 126 pays selon un indice qui se décompose en 8 sous-indices.

La Tunisie est ainsi classée 42e dans le sous-indice injonction au pouvoir d'influence et 97e dans le sous-indice système de sécurité. A l'inverse, la Tunisie est classée première en matière de gouvernance ouverte par rapport aux pays de l'Afrique du Nord et du Moyen-Orient.

Elle a, également, obtenu un bon classement dans l'indice corruption, soit 2e sur 30 pays à revenu moyen. Le Forum annuel du projet de la justice transitionnelle, qui s'est poursuivi pendant 4 jours, a été organisé en présence de plus de 700 participants entre dirigeants, experts et professionnels dans les domaines liés à la primauté du droit, tels que l'accès à la justice, la transparence te la gouvernance.

Votre commentaire