Les pensions de retraite dans le doute

Les pensions de retraite dans le doute

Les banques tunisiennes n’ont pas donné une réponse favorable à la demande du gouvernement pour lui avancer une somme  de 150 millions de dinars comme crédit pour pouvoir payer le pensions de retraite. On sait déjà que les caisses sociales sont en grande difficulté et souffrent d’un déficit énorme qui s’élève à en environ deux milliards de dinars. L’Etat est déjà intervenu pour renflouer le budget de ces caisses par le versement de 300 millions de dinars en 2016 et 500 millions de dinars en 2017 afin d’éviter l’effondrement du système de sécurité sociales face au retard pris dans l’opération de réforme.

Toutefois, ces interventions ponctuelles demeurent insuffisantes puisque le déficit des caisses est un déficit structurel. C’est pourquoi le gouvernement se penche actuellement sur une réforme en profondeur qui s’opère d’une manière consensuelle avec la participation de toutes les parties don notamment l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA).

Commentaires

Ajouter un commentaire