Les réclamations des cadres et agents de la CTN pour sauver la compagnie

Les réclamations des cadres et agents de la CTN pour sauver la compagnie

 

Les cadres et agents de la Compagnie Tunisienne de Navigation ont entamé ce mardi 23 octobre une grève de trois jours.

Décrété depuis le mois d’août par le syndicat du personnel sédentaire de la compagnie de Navigation et reporté à deux reprises, cette grève a finalement eu lieu, sans pour autant influencer l’activité des navires de transport des passagers ou de la marchandise.

Les cadres et agents en colère se sont rassemblés, ce mardi matin, devant le siège de la compagnie et ont bruyamment protesté contre leur direction.

Ils ont réclamé :

-Une révision de l’organigramme de la compagnie et sa mise à niveau.

-Une restructuration de la direction d’armement.

-L’annulation immédiate du report de la croisière vers La Grèce et Malte prévue le 29 octobre car cette décision va porter un grand coup à la crédibilité de la CTN et lui causer d’énormes pertes financières.

-Le départ immédiat de l’actuel PDG de la compagnie Ali Belgacem qui assume, selon eux, une grande part de la responsabilité des scandales qui ont secoué la CTN et qui risquent de la ruiner.

H.B.M.
 

Votre commentaire

  • Soumis par Agatacriztiz le 23 Octobre, 2018 - 16:54
    Ces individus veulent réécrire l'histoire, dirait-on. Comme si le P.D.G.était aux commandes du navire qui a éperonné en pleine mer un bateau chypriote ces derniers temps. Quant à la mise à niveau de cette compagnie, une seule solution, sa privatisation