Noureddine Ben Achour, le recordman de la transhumance partisane

 Noureddine Ben Achour, le recordman de la transhumance partisane

 

Le nom ne dit pas grand-chose à beaucoup de monde y compris ceux qui suivent assidument la scène politique. Pourtant c’est le recordman de ce que certains appellent la transhumance entre les partis et d’autres plus prosaïquement le tourisme politique.

Il s’agit du député, Noureddine Ben Achour qui vient de rejoindre le parti « la Tunisie d’abord » où il est nommé président de la commission du règlement intérieur, selon la page officielle de ce nouveau mouvement politique.

Elu sur les listes de l’Union patriotique libre, Ben Achour a démissionné de ce parti pour adhérer à Nidaa Tounés, en mars 2016. En novembre de la même année, il quitte ce parti pour rejoindre le bloc al-Horra de Machrou3 Tounes, dont il va démissionner en juillet 2017 pour rejoindre le nouveau parti lancé par Ridha Belhadj et ses amis.

Jusqu’ici quatre députés ont annoncé leur adhésion à « la Tunisie d’abord ». Ce sont Abdelaziz Kotti, Khemaies Ksila, Naceur Chouikh et Noureddine Ben Achour. On ne sait pas s’il compte créer un bloc. Pour ce faire il doit disposer d’au moins sept députés.

Commentaires

Ajouter un commentaire