Paradoxe: Quand la destination Tunisie devient intouchable pour les Tunisiens de l'étranger !

Paradoxe: Quand la destination Tunisie devient intouchable pour les Tunisiens de l'étranger !

 

Alors que les indicateurs montrent une reprise du tourisme, la hausse de la demande fait flamber les prix des vols pour la Tunisie. Au point que de nombreux Tunisiens de France ont dû renoncer à rentrer au pays cet été.

Un aller-retour Paris-Tunis au mois d’août ? Vous pouvez compter 1 000 euros avec Air France. Même chose avec Transavia, la compagnie low cost faisant partie du même groupe. Avec Tunisair, la compagnie nationale tunisienne, il vous en coûtera environ 800 euros.

Pour la plupart des Tunisiens basés en France, habitués à payer au prix fort les billets de l’été, l’augmentation des tarifs 2018 est « du jamais vu ».

« Quand tu vois que pour le même prix, tu peux partir en Thaïlande ou au Japon sur Qatar Airways, ça remet vraiment en question le voyage en Tunisie. Surtout que sur place, j’ai souvent la charge supplémentaire d’une location de voiture. Le voyage me revient donc extrêmement cher », confie à Middle East Eye Sarah, 35 ans qui a refusé de partir en Tunisie cette année et a choisi l’Italie.

« Je voulais vraiment aller en Tunisie mais à ce prix-là, ce n’est pas possible. Même ma famille n’était pas d’accord »

- Kmaira, 29 ans, étudiante en master à Strasbourg

Comme Kmaira, 29 ans, étudiante en master à Strasbourg. C’est la première année qu’elle passe en France et elle comptait rentrer pendant les vacances pour voir sa famille. Face aux billets à 600 euros, elle a préféré l’Italie, l’aller-retour lui revenant seulement 73 euros. « Je voulais vraiment aller en Tunisie mais à ce prix-là, ce n’est pas possible. Même ma famille n’était pas d’accord », témoigne-t-elle.

Pour les familles, le budget peut rapidement atteindre les 3 000 euros. Mohamed, 40 ans, consultant et père de deux enfants, en sait quelque chose. Il se souvient que dès la mi-mars, les billets atteignaient déjà les 400 euros par personne soit 1 600 euros pour toute la famille.

« On s’est dit qu’on n’avait plus trop envie d’y aller. Sachant que sur place, on dépense beaucoup pour les loisirs et qu’avec Tunisair, les voyages sont souvent synonymes de retards. On a finalement choisi de partir en juin une grosse semaine juste après le Ramadan », témoigne-t-il.

Sur les réseaux sociaux, la compagnie nationale Tunisair canalise les critiques (Facebook)

Dalel, mère de famille divorcée de 39 ans, a laissé sa fille partir avec son ex-mari car elle n’avait pas les moyens de partir avec eux. « On économise toute l’année pour partir en Tunisie en été. Mais en deux ans, les billets ont augmenté de 50 % ! Ce n’est pas possible. Et le pire, c’est qu’on a toujours voyagé sur Tunisair pour soutenir la compagnie qui est notre compagnie nationale. »

Lire la suite: http://www.middleeasteye.net/fr/reportages/la-tunisie-une-destination-ho...

Commentaires

Ajouter un commentaire