Pour une meilleure autonomisation économique des femmes de Joumine

Pour une meilleure autonomisation économique des femmes de Joumine

L’association FACE Tunisie (Agir Contre l’Exclusion) vient de lancer, avec le soutien de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté et ABC BANK, un projet de soutien communautaire "RAS MELEK FI DAREK" qui fera bénéficier plus de 50 femmes du milieu rural de Joumine d’activités de formation, d’encadrement et d’accompagnement pour une meilleure autonomisation économique.  

Une journée d’information et de lancement du projet a eu lieu récemment à la maison de culture de Bezzina (Joumine) mobilisant plus d’une centaine de femmes, agricultrices et artisanes, afin de leur expliquer les objectifs du programme d’appui et sélectionner celles les plus motivées à créer des sources de revenus durables à partir de leurs activités locales et traditionnelles.   

Le projet « Pour une meilleure autonomisation économique des femmes de Joumine » vise à améliorer l’intégration des femmes vivant en milieu rural à la vie sociale et économique en soutenant l’entrepreneuriat féminin et en favorisant la concrétisation de leurs droits constitutionnels. Il encourage, ainsi, la création d’activités génératrices d’un revenu à travers des actions d’encadrement professionnel et socio-économique en vue d’intensifier leur contribution à l’œuvre du développement local et régional.

Des sessions d'accompagnement et de formation technique sont prévues, sur une durée de 6 mois, avant de passer à un appui dans la commercialisation des produits développés ou réalisés par ces femmes.

D’après Mme Zahra Ben Nasr, présidente de FACE Tunisie « A Joumine, nous souhaitons créer un réseau de micro-entreprises féminines, renforcer les chaînes de valeur locales, notamment dans des filières équitables impliquant des femmes pouvant travailler à domicile ainsi que capitaliser leur savoir-faire de production de produits du terroir ». Et d’ajouter « L’encadrement professionnel et technique et les sessions de formation seront succédés par des approches innovantes de marketing et d’accès aux marchés, à travers les plateformes d’échange et de mise en relation, la création de coopératives et la participation à des foires régionales et nationales ».

Il est à noter que l’association FACE Tunisie a lancé en 2018 un projet similaire à Sejnane, qui a donné des résultats très positifs et un large impact sur la vie sociale et économique d’une centaine de femmes bénéficiaires. Le projet a été conclu par l’organisation d’une exposition-vente itinérante dans une vingtaine d’entreprises à Tunis. Une 3ème édition de cette tournée/caravane sera programmée en fin d’année 2019 au profit des femmes de Joumine.

Votre commentaire