Racisme: Lettre "poignante" d'une étudiante "africaine" aux Tunisiens !

Racisme: Lettre "poignante" d'une étudiante "africaine" aux Tunisiens !

 

"Je me présente, Mariam Touré, pour les intimes "Karaba", pour la plupart d'entre vous "Kahloucha" "Guirda Guirda". Je suis, officiellement, une Malienne (mais selon certains de vos dires, de nationalité "Africaine") qui vit depuis près de 3 ans en Tunisie ou pays européen pour d'autres.

En quittant mon pays il y a quelques années, je souriais à l'idée de découvrir cette Tunisie dont tout le monde parlait, le "Paris Africain", la "Dame de tous les éloges", le pays de tous les droits, la patrie de la liberté et de la tolérance. Hmmmmm naif est celui qui met la charrue avant les boeufs.

Helas, la phase d'émerveillement passée, je me suis rendu compte que de l'autre côté du miroir se cachait une face plus sombre, plus lugubre: une société infectée par le racisme. Infectée me direz-vous, un mot fort! Mais quel autre terme voulez-vous que j'emploie quand chaque jour passée en son sein est presque un calvaire, quand chaque mot, insulte, humiliation que l'on subit est un supplice, quand chaque regard haineux posé sur moi est un fardeau? "Infecté" serait plutôt un euphémisme.

Là vous me direz, "Tu ne devrais pas juger tout un pays pour les actions de certains". Je vous repondrai, "Certes, mais quand on se fait agresser devant des personnes qui ne disent rien, quand on se fait insulter devant des individus qui ne bougent pas, quand on est touché de façon déplacée dans un transport en commun devant des personnes qui en rient ou préfèrent ignorer l'action, que voulez-vous que je vous dise?" Pomme, orange, poire ou raisin, ce sont tous des fruits pour moi.

Au début, j'accusais l'ignorance, le non éveil des mentalités mais aujourd'hui, j'accuse les intellectuels qui sont au courant de tout ça mais ne mettent en place aucun moyen de les prévenir, j'accuse les intellectuels qui me disent "Ne te laisse pas faire Mariam, affrontes-les"...ohh vous savez, j'adorai mais je ne veux pas que mon père ait à payer des frais d'hôpitaux ou ma mère à pleurer mon décès.
 
Que seriez-vous si du jour au lendemain je decidais de m'en aller, d'amener avec moi les milliers d'euros qui permettent à votre économie de sortir la tête de l'eau? Que seriez-vous si du jour au lendemain mes frères et soeurs "Africains" faisaient la même chose et vous tournaient le dos? Que seriez vous si du jour au lendemain les éloges que j'ai une fois entendus sur vous devenaient des avertissements "N'y allez pas. Ils n'en valent pas la peine".

Ne prenez point mes mots pour une insulte, mon but ce n'est pas de vous insulter car si je decidais de vous rendre le quart des mots que vous m'avez jetés à la figure, 24h ne suffiraient point.
 
Prenez-les comme les cris d'une soeur perdue qui ne comprend pas en quoi sa couleur de peau est source de moquerie. Prenez-les comme la rage d'une soeur qui compte les jours qui la séparent de la délivrance, partir et ne plus jamais en entendre parler. Partir et ne plus jamais penser à revenir.

Prenez-les comme les larmes d'une soeur qui se rend compte qu'ils ont réussi à nous séparer. Plus qu'une guerre matérielle, ils ont créé une tumeur intellectuelle, sociale: le racisme, l'ignorance, la haine pour nous diviser.

Prenez mes mots comme ceux de tous ceux qui, comme moi, posent le pied sur le sol de l' " Ifrikiya" la tête pleine de rêves et en repartent le coeur plein de déceptions......."

Mariam Touré

Votre commentaire

  • Soumis par lotfi b s le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Totalement d'accord, beaucoup de choses à revoir en Tunisie...le régionalisme, le racisme il est temps d'aborder ces problèmes..!!!</p>
  • Soumis par Sana le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Bravo pour ce beau résumé d'une réalité amère! Bravo d'avoir su garder un style élégant et haut malgré la bassesse avec laquelle on t'a accueillie! Tu mérites d'ête en Tunisie plus que certains Tunisiens.. Le racisme en Tunisie n'est pas seul fléau, il y a le régionalisme aussi..et sache que des Tunisiens en souffrent aussi. Terrible tragédie entre compatriotes! <br>Je suis fière d'appartenir à un continent qui donnent naissance à des êtres comme toi :) et tu es très belle en plus! Reste comme tu es et pour le racisme. ..ça reste encore un Tabou chez-nous.. nos intellectuels ne songent même pas à discuter ce sujet.. le seul qui en avait parlé un peu indirectement c t l'ancien président MMM. Bref, ta lettre est un début! </p>
  • Soumis par Douss mondher le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Mariam toure,tu es la bienvenue chez nous,je sais ce qe tu dis est vraie,j'ai honte ,j'ai de la peine pr toi,les vraies tunisiens n'ont jamais eu ce comportement inqualifiable envers les gens de couleur chez nous,au contraire je me rappelle étant étant petit on avait bcp de respect pr ces gens là on cohabitait bien et en symbiose ,dommage qe notre pays a bcp perdu en civilisation et respect de soi-même après l'invasion des Sioux .<br>Chere mariam relève la tête ,les bons et les mauvais existent partout,les vrais tunisiens sont fiers de toi et de tes compatriotes pr la confiance qe tu as eu pr venir en tsie,c ton 2ème pays<br></p>
  • Soumis par maghrébine le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Oui affronte soi fière de ta couleur de peau et ignore l <a href="http://ignorance.je" rel="nofollow">ignorance.je</a> suis tunisienne vivant en france et je sais que c est un peuple complexé.les tunisiens rêve du monde occidental. Il n on rien compris à la vie car ils pensent avoir plusieurs vie ils ne vivent pas l instant present il courent après un truc qui ne se réalisera peut être pas.Donc un peuple frustré.alors lève la tête et essaie d atteindre ton but dans ta vie et courage<br></p>
  • Soumis par Mouna le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Le racisme existe toujours en Tunisie,surtout pour les personnes âgées, mais crois-moi , Maria , que ce n'est plus le cas pour les jeunes et les adolescents tunisiens !</p>
  • Soumis par Lakhdar le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Bonjour Cousine,malheureusement la racisme existe toujours et je dirai même qu'il est en progression dans le monde! Il est vrai que les intellectuels des pays africains prennent la parole pour dénoncer cette "maladie sociale". Nous les africains du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest, nous devrons nous rapprocher et construire notre continent, renforcer les échanges entre nous afin de mieux se connaitre et de juguler des préjugés qui datent du 19 ième siècle.....Restes là ou tu as choisi de vivre et s'il faudrait réagir et répondre aux vexations de ces pauvres cons, par de l’intelligence. Car violence physique ou verbale n'apporte rien! Reste un femme debout et affirme toi!</p>
  • Soumis par henda belhadjali le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Je suis sidérée mariam, ahurie,<br>suffoquée, jamais je n’aurais cru que dans mon pays une citoyenne africaine<br>pouvait vivre une telle souffrance, qu’on ils mes compatriotes dans la tête et<br>dans le cœur, je crois aujourd’hui que la Tunisie a beaucoup changé, changé au<br>point ou nous même tunisiens nous ne la reconnaissons plus, et nous même nous<br>vivons ces agressions dans le quotidien, et pas seulement vous madame, j’ai<br>votre douleur dans les tripes, et je pleure ma Tunisie, si vous auriez été là<br>dans les années 80 et même 90, jamais vous n’auriez subie de telles agressions.<br>Mais malheureusement tout a changé, et nous n’arrivons pas à stopper ça. Je vous<br>présente au nom de tout les tunisiens bons, polis, et civilisés mes excuses et<br>vous demande de croire que nous sommes bien sauf que cette révolution merdique<br>a déversé tellement de saleté dans nos villes que nous ne les reconnaissons<br>plus.<br>Je vous aime que vous soyez blanche noir, jaune ou rouge, vous êtes mon semblable mais en plus vous êtes très belle..</p>
  • Soumis par dali le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Je suis tunisien et t plus qu une seur ont et tous decendent d aden et eve et ils etais noir fait attention a toi si t encor la et croi moi si les tunisien etait musulment il ne serai pas comme sa enfin tous sa pour te dir que si t a un problem dans ta liberte c est pas la population que tu doit attaque mes les dirigent ce qui fnt des jeux psychologique pour que les gens reste coinse dans leur bordel par example les match de foot comme le dernie match la tunisie contre je sais pas qui enfin il ont perdu et soit disent c l arbitre achte par l otre equipe je repend a cette question c psychologique l equipe qui a gagne s enfou de savoir qui a achte l arbitre puisque il ont gagne et les tunisien qui ont perdu vnt c enerve et von etre impeu plus raciste contre ces personne enfin c une long histoir pour vous diire que l arbitre et paye par plus grand que l equipe par quelqun qui tien les affaire en marche enfin dsl pour ce francais ridicule mes quand g compri que le system vous bouffe de a jusqu a z g prefere ne pas etre comme plusieur ici sur cette terre que ce croive intelligent mes qui snt dependant du system qui ne peuvent boufe que ce que carfour oubautre leur donne a mange putin ils ont entrin de cree la 3 eme gere pour tue tt le monde regarde ce qui ce passe dans notre monde vs croye que c normal tt ses mort arete de vs deteste vs memme et deteste le vrai ennemi me metre dans la liberte de vivre et croye moi c dur d etre libre comme un docteur egyptien le dit c un lourd fardeau psk quand t libre tu va voir cette machine qui est mis en route et tu va comprendre que la vrai vie et dur enfin jvoudre qu ont avence et qu on soit alie o lieu de ce deteste je suis africain et pas tunisien enfin bn etre defonce te lesse t exprime :p </p>
  • Soumis par Ali Younès Baraket le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>De toutes les manières lassmar halou, lassmar halou, Mariam tu es et tu seras toujours la bienvenue en Tunisie.</p>
  • Soumis par Omar Labidi le 4 Novembre, 2015 - 12:22
    <p>Chère Mariam les cons existent partout pas seulement en Tunisie laisse moi te dire que tu te trompes sur tes jugements plus que 10% du peuple tunisien a la couleur de peau noire vois a Gabes Mednine Jerjis Nafta et tout le sud de la Tunisie et crois moi on n'a aucun probleme ce sont nos frères et nos cousins nous ne distinguons pas les gens par la couleur de la peau mais par son coeur je te présente mes excuses pour les conneries de ceux que tu as dû affronter. mais laisses moi te dire que ce genre de personnes (malades) s'insultent même lorsque ils sont de régions différentes. je serai heureux de faire ta connaissance et de te montrer notre environnement pour que tu comprennes que les tunisiens ne sont pas tous pareils. <br>j'espère que tu m'as compris.</p>