Samir Rekik: "Le secteur de l'industrie pharmaceutique est vital pour le pays

Samir Rekik: "Le secteur de l'industrie pharmaceutique est vital pour le pays

Des experts, industriels, pharmaciens, personnalités publiques et hommes des médias étaient tous réunis autour d'une même thématique : "L'industrie pharmaceutique tunisienne face à ses défis". Forum Réalités a-t-il tenu ses promesses ? C’est Docteur Samira Rekik, membre du comité d’organisation du Forum qui, dans le cadre de cette interview accordée à Espacemanager, revient sur cette rencontre qui tombe à pic...

Pouvez-vous nous présenter les grandes lignes du forum en question ?
L'objectif de cette rencontre était de déterminer les obstacles et les blocages que vit l'industrie locale du médicament et d'émettre des propositions à même de faire jouer à ce secteur de nouveau le rôle qui lui revient notamment en matière de couverture en médicaments, d'exportation et de rentrée de devises, à un moment où le pays en a le plus besoin, et à contribuer au développement régional et à l'emploi des jeunes diplômés notamment les jeunes pharmaciens qui peuvent trouver dans l'industrie pharmaceutique des débouchés intéressants, sans oublier d'appeler les fabricants tunisiens de médicaments et les multinationales, à trouver un partenariat gagnant-gagnant particulièrement en transfert de technologies et en innovations.

Etes-vous satisfaits du point de vue organisationnel ?
C'est là le génie du Forum International de Réalités, que ce soit autour des thèmes de géopolitique ou de santé, nous avons notre savoir-faire pour que chaque rencontre non seulement réunisse toutes les parties intéressées par le thème principal sujet du forum mais aussi en sortant après deux jours de débats riches, fructueux et surtout sans langue de bois, avec des recommandations qui seront portées aux autorités de tutelle par un comité de suivi. Il faut savoir que ce n'est pas le premier forum organisé par la revue Réalités sur les médicaments. Il y en eu cinq : 

-L'automédication en Tunisie, en 2004,
-Les médicaments génériques"
-Du bon usage du bon médicament"
-L'utilisation rationnelle des antibiotiques
- L’industrie pharmaceutique tunisienne et l’exportation : l’exemple de l’Afrique" 

Quel bilan tirez-vous de cette rencontre ? Les objectifs fixés et le feed-back à l’issue de l’évènement ?
Jamais une rencontre autour de l'industrie en Tunisie n'a drainé autant de monde que ce forum sur l'Industrie pharmaceutique tunisienne, c'est vous dire à quel point le sujet est tombé à un moment où tout le pays a les yeux rivés sur ce secteur. Quand les industriels s'expriment sur leur crainte de voir leur secteur  non soutenu par l'état, quand les ministères de tutelle  vous répondent franchement, quand la CNAM et la pharmacie centrale de Tunisie vous parlent carte sur table, quand les experts de la profession pointent du doigt les problèmes, quand tout ce monde propose des solutions, je pense qu'on peut dire sans nous tromper que ce fut une réussite à condition de continuer  le travail au delà du Forum du 27 et 28 juin, notamment par un comité de suivi  chargé de dialoguer avec toutes les parties concernées afin de faire bouger les choses et d'arriver à un résultat qui ne tienne compte que de l'intérêt de la Tunisie et donc du citoyen tunisien

Pensez-vous que la présence du chef du gouvernement aux travaux du forum permettrait de trouver des solutions rapides à cette crise des médicaments ?
Comme nous l'avons déjà dit au cours de ce Forum, le fait que ce forum a été placé sous le patronage de monsieur le président du gouvernement témoigne de l'intérêt que le gouvernement porte au secteur de l'Industrie pharmaceutique tunisienne, un secteur stratégique et vital pour l'économie nationale et pour la santé des tunisiens. Monsieur Youssef Chahed n'est pas venu les mains vides il est arrivé avec de nouvelles dispositions prises dans son cabinet et avec des recommandations le tout pour sauver un secteur très important pour la Tunisie en terme de création d'emplois et de recrutement, en terme de rentrée de devises, en termes d'image de marque de l'industrie pharmaceutique tunisienne et du modèle tunisien de santé d'une façon générale.

Interview réalisée par Cheker Berhima
   
 

Commentaires

Ajouter un commentaire