Congrès de l’UGTT : vers une liste consensuelle conduite par Noureddine Tabboubi

Congrès de l’UGTT : vers une liste consensuelle conduite par Noureddine Tabboubi

 

Les congrès de l’UGTT ont de tout temps constitué des moments importants, non seulement dans l’histoire de la centrale syndicale, mais aussi dans la vie du pays. C’est pourquoi le 23ème congrès annoncé qui se tiendra du 23 au 25 janvier 2017 à Tunis, sera scruté à la loupe par les différents intervenants dans la scène nationale, partis politiques, notamment. Chacun essaie de se placer et de  placer un des siens dans la liste du bureau exécutif, de parier sur tel ou tel candidat. Il est communément admis que le secrétaire général sortant intervient d’une manière ou d’une autre dans « la formation » de la liste dite consensuelle et a son mot à dire dans la désignation de la tête de liste.

Pour le moment, rien n’a filtré sur la liste des candidats, sachant que le dernier délai du dépôt des candidatures a expiré mercredi 4 janvier. Mais l’on sait, dors et déjà, que trois membres, à savoir le secrétaire général Houcine Abbassi, Mouldi Jendoubi et Belgacem Ayari ne pourront pas se représenter, en raison de l’article 10 du règlement intérieur qui interdit le cumul d etrois mandats successifs. Les autres membres vont, selon certaines indiscrétions, briguer un nouveau mandat. Mais dans deux listes séparées. Le secrétaire générale adjoint chargé du règlement intérieur Noureddine Tabboubi va conduire uen liste consensuelle avec neuf autres membres dont Bouali Mbarki longtemps donné favori pour la succession de Houcine Abbassi. Cette liste, comprendrait, également, le porte parole Sami Thari, Hfaiedh Hfaeidh, Anouar Ben Gaddour, Samir Cheffi, Kamel Saad, Mohamed Mselmi et Abdelkrim Jrad. Alors que Kacem Afia le responsable des relations extérieures, en désaccord avec les autres, va constituer sa propre liste qui comprendra de nouveaux visages parmi les représentants  des fédérations et des unions régionales.

Commentaires

Ajouter un commentaire