Gabès fête la biodiversité

L’Agence Espagnole de Coopération Internationale pour le Développement s’engage, une année de plus, dans des activités de célébration de la journée mondiale de l’environnement.

Plus de cent enfants sont attendus cette année au carnaval environnemental qui se déroulera au centre ville de Gabès, habillés avec des déguisements fabriqués à partir d’éléments recyclés.

Les jours 28 et 29 juin 2012 aura lieu la « Fête de la biodiversité » dans la ville de Gabès, un événement organisé en collaboration avec le Ministère des Affaires de la Femme à travers la Direction Générale de l’Enfance ainsi que de nombreuses associations environnementales et clubs d’enfance.

La région de Gabès est caractérisée par l'existence de quatre écosystèmes: littoral, désert, montagne et oasis. Cette richesse environnementale s’est vue affectée pendant les dernières années par l’augmentation dramatique de la pollution et la conséquente dégradation environnementale. La ville de Gabès, qui donne son nom à toute la région, constitue aujourd'hui le point le plus pollué de tout le bassin méditerranéen.

La « Fête de la biodiversité » démarrera le jeudi 28 juin avec plusieurs interventions des représentants institutionnels ainsi que des associations environnementales qui présenteront leurs expériences dans la région de Gabès. De la création de clubs environnementaux jusqu’à la présentation de spots publicitaires, la matinée sera consacrée au dialogue et l'échange de bonnes pratiques.

Les enfants protagonistes du carnaval arriveront à 16h, en provenance de plusieurs points de la région de Gabès comme Mareth, Tbolbou, Matouia ou Chnini, entre autres. Un défilé environnemental aura lieu au centre‐ville de Gabes composé par des enfants déguisés d’un élément caractéristique de leur écosystème d’origine : des palmiers de Chnini , des fleurs des écosystèmes arides de Matmata, des dauphins du Golfe de Gabès, des renards fennec du désert, des dates, des poissons rouges et beaucoup d’autres animaux et végétaux, se rassembleront à l’occasion de ce carnaval environnemental. Tous les costumes ont été créés par les enfants à partir de déchets et d’éléments recyclés.

Le carnaval sera accompagné par la musique de la région et une fois à la place principale de la ville, les jeunes joueront une pièce théâtrale dans laquelle les éléments contaminants (représentés également par les enfants de la ville) occuperont l’espace pour endommager symboliquement l'écosystème existant. Le carnaval terminera par un cri à l’unisson pour protester contre la situation dramatique de l'environnement dans la région.

Le lendemain, le vendredi 29 juin, des solutions seront proposées aux problèmes mentionnées la journée précédente.

L’Ambassade d’Espagne à Tunis et la Coopération Espagnole, soutiennent avec ce type d’évènements la promotion d’un nouveau paradigme du développement, caractérisé par des économies et des sociétés durables qui respectent les limites de la Nature, de la biodiversité et des valeurs telles que la justice sociale et l’équité. Dans ce sens, la Coopération Espagnole soutien depuis 2008 le projet d’éducation environnementale basé sur l’apprentissage par l’action « Enviromobile ».

Source : Communiqué