Tunisia 2020 : Mise en place d’un mécanisme de suivi

Tunisia 2020 : Mise en place d’un mécanisme de suivi

 

Un mécanisme de suivi des résultats de la conférence internationale sur l'investissement, chargé de garantir l'application des engagements pris à cette occasion, sera mis en place a annoncé mercredi, le ministre des affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui.

La Tunisie et les parrains de la conférence (le Qatar, la France, le Canada, la Banque mondiale et la Banque d'investissement Européenne) tiendront dans le cadre de ce mécanisme deux réunions ministérielles par an, dont l'une aura lieu en marge de l'Assemblée générale des Nations Unies, précédées par de réunions au niveau technique, d'après un communiqué commun sur le suivi des résultats de la conférence dont l'agence TAP a obtenu une copie.

La Tunisie et ses cinq partenaires ont mis en évidence les résultats de la conférence et le soutien manifesté en faveur du pays pour l'achèvement de son processus démocratique, ainsi que pour le développement et la relance de son économie. Ils affirment leur détermination à assurer le suivi des résultats de cette conférence et à mettre en place un mécanisme visant à inciter les différents intervenants à concrétiser leurs engagements.

Jhinaoui a souligné que les résultats "inattendus" de la conférence internationale sur l'investissement "Tunisia 2020" ont dépassé toutes les attentes, illustrant ainsi la confiance des parties étrangères vis-à-vis de la Tunisie qui "arrivera à relever tous les défis économiques". "L'investissement étranger ne peut se réaliser sans la confiance en le pays et sans le soutien politique des parties internationales", a-t-il dit.

"La Tunisie a presque parachevé toutes les étapes de la transition politique" a-t-il souligné, précisant qu'elle a besoin de la relance de son économie et de la reprise d'un taux de croissance élevé afin de faire face à toutes les problématiques posées comme l'emploi et l'impulsion du développement régional qui ne peuvent se faire qu'à travers l'investissement".

Le ministre a, également, estimé que la conférence représente un point de départ pour la réalisation de la transition économique.

Commentaires

Ajouter un commentaire