Aïn Draham : Des citoyens encore coincés

Aïn Draham : Des citoyens encore coincés

Bien que le gouverneur de Jendouba, Akram Sebri, ait annoncé sur les ondes de Mosaïque FM, hier en fin de soirée, que 250 voitures qui étaient coincées au niveau de la route nationale numéro 17 ont été évacuées, d’autres voitures et bus sont encore bloqués dans la région de Babouch.

C’est ce qui ressort des témoignages de leurs occupants diffusés ce matin sur les différentes stations de radios. Il est à préciser que malgré les mises en garde et les appels des autorités régionales pour ne pas s’aventurer dans la région, certains citoyens continuent d’y arriver.

Votre commentaire

  • Soumis par A.KLAI le 16 Janvier, 2017 - 11:46
    Ain Drahim hier, des gendarmes valeureux sans moyens!!! Il fallait signaler surtout le formidable travail de la gendarmerie nationale qui travaillait dans des conditions lamentables sans gants et sans habits d'hiver adaptés à ce froid polaire pour aider à canaliser la circulation de ceux qui n'ont pas entendu l'appel de ne pas circuler Nos braves gendarmes travaillaient sans moyens adéquats dans de telles situations pour débloquer les véhicules embourbés et les faire sortir en les poussant à la main nue. Où sont les moyens dans de telles circonstances? Pourquoi nous n'avons pas de machines saleuses de route qui empêcheront cette situation de chaos? Pourquoi les automobilistes ne sont pas équipés de pneus de neige ou de chaines? Où sont les des dépanneuses? Nous travaillons d'une manière primitive comme si nous n'avons pas 60 ans d'indépendance!!! Une organisation bancale qui touche l'ensemble de la vie quotidienne de nos concitoyens. Pourquoi nous n'anticipons pas et nous ne faisons aucun effort, aucun investissement nécessaire pour y remédier? On constate toujours et nous n'agissons pas. Le dire et le faire ne vont pas ensemble. Nos politiques sont les champions du diagnostic. Ils ne font que , broder seulement comme l'a fait le premier Ministre Youssef Echahed qui a déclaré : " qu'il est inacceptables que des citoyens tunisiens et en 2017 habitent dans des huttes! " Quelle est la solution mon cher Youssef? Ls habitants de ces régions attendent toujours et depuis longtemps l'amélioration de leurs conditions de vie !!!