Akremi, Messaoudi et Youssef Seddik à Al Badil

Akremi, Messaoudi et Youssef Seddik à Al Badil

 

Les partis politiques tentent de se positionner sur la scène nationale à la veille des échéances électorales. Ainsi le mouvement « Al Badil »( Alternative), créé par l’ancien chef du gouvernement Mehdi Jomaa, s'est renforcé par l'arrivée de deux anciens dirigeants de Nidaa Tounes, les avocats Abdessatar Messaoudi et Lazhar Akremi. Ils étaient des compagnons de route de Béji Caid Essebsi, mais ils ont gelé leur adhésion au parti à la veille du congrès de Sousse tenu en janvier 2016, avant de le quitter définitivement.

 Une autre personnalité cette fois-ci du monde intellectuel a également rejoint Al Badil. Il s’agit du philosophe Youssef Seddik.

Commentaires

Ajouter un commentaire