Algérie : la peine capitale pour un espion israélien

Algérie : la peine capitale pour un espion israélien

La cours criminelle de Ghardaïa en Algérie a rendu son verdict dans l’affaire d’espionnage au profit d’Israël dans laquelle sont impliqués sept personnes de nationalités africaines, un libérien d’origine libanaise, trois Maliens, deux Guinéens et un Ghanéen. Accusés d’espionnage, de constitution et organisation d’une bande criminelle portant atteinte à la sécurité nationale, impression, possession et diffusion de documents subversifs faisant l’apologie du terrorisme et appelant à l’atteinte à la sécurité de l’Etat, les mis en cause ont tous plaidé non-coupables et ont prétendu avoir immigré en Algérie pour travailler et tenter de traverser la méditerranée pour atteindre l’Europe.

La cour a condamné à la peine capitale le Libérien Aâlam Eddine Fayçal et 10 ans de prison et 200 000 DA d’amende pour chacun des six autres accusés.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.