Bientôt la reprise des vols entre la Tunisie et l'Europe

Bientôt la reprise des vols entre la Tunisie et l'Europe

 

Après la fermeture des frontières depuis près de 9 semaines, il semble qu'un début d'éclaircie se dessine à l'horizon. Les indices de reprise des vols entre la Tunisie et l'Europe s'accumulent. C'est en tout cas ce qu'indique ce communiqué que nous venons de recevoir de MTA Conseil. Voici le communiqué tel quel: 

"Depuis 9 semaines que son espace aérien est fermé, La Tunisie est coupée du reste du monde et notamment des pays européens (hors rapatriement et fret). Si aucune annonce officielle n’a encore été faite, les indices d’une réouverture des lignes régulières entre la Tunisie et l’Europe fin juin-début juillet s’accumulent depuis 24h.

En premier lieu, il y a ces déclarations du ministre du tourisme Mohamed Ali TOUMI, qui a multiplié les rencontres avec son homologue du Transport, les hôteliers tunisiens et les agents de voyages européens. Le calendrier semble arrêté : le protocole sanitaire devra être mis en place dans les lieux d’hébergement touristiques d’ici au 4 juin, date choisie pour les rouvrir au tourisme domestique. Un délai supplémentaire de 3 semaines (jusqu’aux environ du 25 juin) permettra aux acteurs du tourisme d’adapter ce protocole à l’arrivée des touristes internationaux, traditionnellement bien plus nombreux.

Dans ce scénario, les mesures d’isolement à l’arrivée seraient levées et des tests négatifs récents au Covid-19 pourraient être exigés pour entrer sur le territoire tunisien.

En second lieu, les pays européens devraient, le 15 juin, faire des annonces sur l’ouverture des frontières extérieures de l’UE. Cette date est portée par la France, dont le Premier ministre Edouard PHILIPPE a annoncé ce jour que la réouverture du trafic international de passagers concernerait une liste limitée de pays, avec des procédures d’auto-isolement à l’arrivée qui restent à définir. Eu égard à la maîtrise de la circulation du virus en Tunisie, à la proximité des deux pays et à l’intensité des échanges bilatéraux aux plans humain et économique, il fait peu de doutes que la Tunisie sera placée sur la liste dans une bonne quinzaine de jours.

En troisième lieu, il y a cette décision, en apparence anodine, prise ce jour par l’Ambassade de France en Tunisie, de ne plus gérer les procédures de rapatriement de Français bloqués en Tunisie. Ces derniers sont encore nombreux sur le territoire tunisien, mais devront désormais effectuer leurs réservations directement chez AIR FRANCE (CORSICA LINEA pour les traversées en mer à venir), à charge pour les passagers de démontrer leur résidence en France.
D’une logique d’urgence humanitaire gérée d’Etats à Etats, via les chancelleries diplomatiques, l’on revient donc subitement au traditionnel procédé commercial de réservation chez le transporteur ou en agence. L’Ambassade française n’aurait sans doute pas pris une telle décision si elle pressentait qu’une reprise des vols n’aurait pas lieu avant 2, 3 ou même 4 mois comme plusieurs observateurs, sans doute trop alarmistes, le craignaient.

Enfin, l’information a été confirmée en fin d’après-midi : l’aéroport d’Orly (2nd aéroport français) rouvrira le 26 juin. Dans un premier temps, il s’agira de vols intérieurs français et intra-européens. Mais une telle décision n’a pas été prise sans concertation avec les 4 acteurs majeurs de cet aéroport que sont Tunisair, Transavia, Royal Air Maroc et Air Algérie…

Nous rappelons aux passagers victimes d’annulations de vols depuis la mi-mars que MTA Conseil est pleinement mobilisé pour leur obtenir un remboursement."

Votre commentaire

  • Soumis par Salwa MILI le 30 Mai, 2020 - 10:26
    Ce dont je suis intimement convaincue est que 90% des contaminations se passent dans les aéroports et les avions. le test avant le voyage ne sert donc pas à grand chose. Comment est-ce que les tunisiens, toute catégorie et poste de responsabilité confondus, aient accepté d'hiverner et de faire hiverner tous leurs intérêts matériels et professionnels pendant 3 mois, et qu'ils galèrent maintenant après les tourisques provenant des pays les plus atteints. Cette crise devrait être une opportunité unique pour ne plus s'appuyer autant que ça sur le tourisme. Rendez vous à la prochaine pandémie.
    Adresse mail: 
    salwamili@yahoo.com