Caïd Essebi : La guerre contre le terrorisme durera jusqu’à son extirpation de ses racines

Caïd Essebi : La guerre contre le terrorisme durera  jusqu’à son extirpation de ses racines

 

« La guerre contre le terrorisme restera ouverte jusqu’à l’extirpation de ses racines », a promis, vendredi, le président de la République, Chef suprême des forces armées, Béji Caïd Essebsi.

« Cette guerre exige un effort continu et une pleine coopération des différentes forces vives, dont en premier lieu les forces armées », a-t-il affirmé lors d’une cérémonie organisée à la base militaire de l’Aouina, à l’occasion du 61ème anniversaire de l’armée nationale.

A ce propos, le chef de l’Etat a souligné l’engagement à mettre en place une stratégie nationale de lutte contre le terrorisme qui repose à la fois sur la prévention, la défense, le suivi et la riposte. Il a également fait état de la mise en place de plans d’action visant à faire face à ce phénomène social.

Ces plans d’action, a-t-il expliqué, portent notamment sur la réorganisation et la restructuration du ministère de la Défense nationale, la poursuite de l’acquisition des équipements et du matériel nécessaires, le renforcement du système de formation, d’entrainement et de renseignement ainsi que sur l’amélioration des conditions de vie des militaires.

Au cours de cette cérémonie, Caïd Essebsi a tenu à rendre hommage aux forces armées nationales qui, a-t-il dit, travaillent jour et nuit avec un sens aigu de patriotisme pour protéger les frontières terrestres, maritimes et aériennes et traquer les terroristes partout où ils se trouvent

. « Face aux énormes sacrifices consentis par les forces militaires, il est du devoir de l’Etat et de la communauté nationale d’apporter tout le soutien et l’encadrement social à ce corps dans les domaines de l’habitat, de la santé et du transport militaire », a-t-il indiqué.

Il s’agit également, a-t-il ajouté, « de fournir un soutien matériel et une prise en charge médicale et psychologique aux familles des forces militaires, particulièrement aux enfants des militaires qui sont tombés en martyr au service de la patrie ».

Au cours de la cérémonie, le président de la République, Béji Caïd Essebsi a remis leurs galons de promotion à plusieurs cadres et agents des forces militaires et en a décoré certains d’autres

. Au cours de cette cérémonie de célébration du 61e anniversaire de l’armée nationale, le chef suprême des forces armées a assisté à une parade militaire qui a été ponctuée notamment par un défilé d’un détachement des trois armes, des tableaux acrobatiques, des simulations de techniques d’intervention opérationnelle rapprochée et d’exercices de saut en parachute.

A son arrivée à la base militaire de l’Aouina, le président de la République a inauguré l’école de renseignement et de sécurité militaire.

Le Chef de l’Etat avait annoncé, le 24 juin 2016, la création de cette école, à l’occasion du 60e anniversaire de l’armée nationale. Cette école a pour mission de former les forces armées en matière de renseignement et de sécurité, à travers l’organisation de sessions de formation et d’entrainement opérationnel, dans le cadre de la formation continue destinée à l’agence des renseignements et de sécurité pour la Défense. Elle a également pour mission de mettre à niveau les forces armées affectées à des missions à l’étranger.

Ont pris part à la cérémonie de célébration du 61ème anniversaire de l’armée nationale, le chef du gouvernement et les membres du gouvernement, le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP), les présidents des groupes parlementaires, les présidents des organisations nationales ainsi que d’anciens responsables militaires.

Commentaires

Ajouter un commentaire