Crimes perpétrés par la France: L'IVD exige des excuses et des dédommagements

Crimes perpétrés par la France: L'IVD exige des excuses et des dédommagements

 

L’Instance vérité et dignité (IVD), par le canal de sa présidente Sihme Ben Sedrine, compte envoyer à l'Etat français le mois prochain un dossier comprenant les crimes perpétrés après l'indépendance de la Tunisie.

Selon Ben Sedrine, les premières violations de la France ont eu lieu en juillet 1956, alors que la Tunisie était déjà indépendante. Sans compter le massacre de Bizerte où plus de 5000 personnes ont été tuées par l’aviation française.

Ainsi, l’IVD ne cherche pas seulement des excuses, mais aussi des dédommagements. "Il est temps aujourd’hui que la France se réconcilie avec ses valeurs, et avec ses anciennes colonies", lance-t-elle.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.