France: Les universités confrontées à la gestion des cas de Covid-19 et aux premiers clusters 

France: Les universités confrontées à la gestion des cas de Covid-19 et aux premiers clusters 

 

Plus d’une dizaine de clusters ont été identifiés dans l’enseignement supérieur jusqu’ici, avec des contaminations liées majoritairement à des soirées privées.

« Votre responsabilité est majeure. » Face à la centaine d’étudiants masqués de Sciences Po Lille réunis en amphithéâtre, vendredi 11 septembre, le médecin urgentiste Patrick Goldstein ne mâche pas ses mots pour les appeler au strict respect des gestes barrières, alors que l’épidémie de Covid-19 reprend de la vigueur. Loin des habituelles personnalités politiques, la traditionnelle conférence inaugurale de rentrée des nouveaux arrivants accueille le patron des urgences du CHU de Lille et du SAMU du Nord.

L’ambiance est un peu spéciale dans la grande école lilloise : plusieurs cas d’étudiants touchés par le Covid-19 se sont déclarés, dès le 4 septembre. En quelques jours, sept étudiants positifs ont été comptabilisés.

La chaîne de contamination de ce premier cluster ? Des soirées intervenues sous la forme d’« appartathon », durant lesquels des étudiants sont passés d’un appartement à l’autre. A Sciences Po Lille comme ailleurs, si les événements festifs officiels, soirées et autres week-ends d’intégration ont été annulés, chacun reste libre de se réunir dans un cadre privé.

« Ça m’a bien refroidi »

« Si on continue comme ça, dans un mois vous serez tous en téléformation, insiste l’urgentiste face aux jeunes recrues. C’est un moment compliqué, qu’il faut traverser ensemble. » A la sortie de l’amphithéâtre, le message de sensibilisation a fait son effet. « Ça m’a bien refroidi », constate un étudiant.

L’école du Nord est tout sauf une exception : avec le retour des étudiants sur les bancs des facs, les universités sont confrontées à la gestion des cas de Covid-19 et aux premiers clusters (plus de trois cas positifs sur sept jours reliés entre eux). « Dans tous les établissements, il y a des cas déclarés », dit Gilles Roussel, à la tête de la Conférence de présidents d’université.

Lire la suite:

https://www.lemonde.fr/societe/article/2020/09/14/coronavirus-soirees-ap...

Votre commentaire