Hafedh Caid Essebsi menace de suspendre « la minorité subversive »

Hafedh Caid Essebsi menace de suspendre « la minorité subversive »

Après le communiqué publié hier par l’instance politique de Nidaa Tounes dans lequel elle a fixé la date du congrès pour le 29 et 30 septembre prochain, le directeur exécutif du mouvement Hafedh Caid Essebsi a réagi en publiant sur sa page Facebook, un contre-communiqué en menaçant se prendre les mesures nécessaires contre ce qu’il a appelé une minorité qui ne représente pas le parti. Ces postions, a-t-il écrit, n’engagent que les personnes qui ont choisi de se retourner contre les positions officielles du parti pour des intérêts étroits et purement personnels en vue d’affaiblir la place du mouvement sur la scène politique.

Nidaa Tounes, lit-on dans le communiqué, considère que cette minorité  joue un rôle destructeur et subversif. Il menace de prendre les mesures disciplinaires nécessaires à son égard.

Commentaires

Ajouter un commentaire