Khemaies Jhinaoui - limogeage ou démission : le sens de l’Etat a-t-il été respecté ?

Khemaies Jhinaoui - limogeage ou démission : le sens de l’Etat a-t-il été respecté ?

 

Une lettre manuscrite est en train de circuler sur les réseaux sociaux et certains sites électroniques. Selon ce document dont l’authenticité reste à prouver, le ministre sortant des Affaires étrangères Khemaies Jhinaoui présente sa démission au Chef du gouvernement en prétextant qu’il était dans « l’incapacité de poursuivre ses fonctions d’après ce qu’exige les us et coutumes diplomatiques et l’impératif de l’harmonie entre les institutions de l’Etat au service des intérêts de la Tunisie et son rayonnement sur la scène internationale ».

Datée de ce jour, mardi 29 octobre, cette lettre  a-t-elle été rédigée après l’annonce du limogeage du ministre par un communiqué de la présidence du gouvernement ou Khemaies Jhinaoui a-t-il anticipé sa révocation attendue après son exclusion de l’audience accordée par le président Kaïs Saïed au ministre allemand des Affaires étrangères. La question reste posée.

Dans tous les cas, la présence de la lettre de démission, si elle est authentique, sur les réseaux sociaux est révélatrice de l’absence de sens de l’Etat de la part de la partie qui l’a fait diffuser. Car cette lettre est destinée au Chef du gouvernement et à lui seul et la retrouver ailleurs qu’auprès de son destinataire est, précisément une atteinte à l’autorité de l’Etat et de ses institutions. Ce qui est fort regrettable.

Votre commentaire

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.