Le deuxième plus grand amphithéâtre de la Tunisie est encore sous terre !

Le deuxième plus grand amphithéâtre de la Tunisie est encore sous terre !

 

Il est de ces vérités que d’aucuns n’en ont conscience ou ne peuvent y consentir ; entre autres, celle qui confirme que notre pays regorge de sites et de monuments archéologiques, héritage des multiples civilisations qui se sont succédé sur cette terre, les uns bien visibles et en bon état, d’autres délaissés ou non réhabilités, mais le plus important à ce sujet ce sont les sites qui restent encore ensevelis et se comptant par dizaines voire par centaines.

Parmi ceux-ci, un amphithéâtre de première importance, le deuxième par sa taille et sa grandeur après celui d’El Jem et se trouvant dans cette ville qui fut un centre stratégique et vitale à plus d’un titre, après Carthage, en cette période de règne de Rome sur l’Ifriqiya, Utique.

Utique, ou Utica, qui était un comptoir carthaginois fondé par les Phéniciens trois siècles avant la fondation de Carthage, donnait sur la mer, mais en raison des alluvions et de la progression du fleuve Medjerda, la mer s’est retirée sur une distance d’environ 12 km et la ville, avec son port, avait depuis perdu de son importance. 
 
Il a été effectivement prouvé, les études ayant été déjà entamées et le projet de sa réhabilitation fin prêt, qu’un important amphithéâtre se trouve encore sous terre, localisé au sud-ouest de la ville antique d’Utique, du gouvernorat de Bizerte, située à mi-chemin entre la capitale du Nord et Tunis. 

Ce monument s’étend sur une superficie de plus de deux hectares dans un domaine appartenant aux héritiers de Mohamed Ben Hassen Boujemâa.

Un monument classé par décret du 23 décembre 1891 sous le règne d’Ali Pacha Bey. Il est à ce jour totalement enseveli sous diverses couches de remblais et de terre.

Le grand amphithéâtre d’Utique a été construit en ce temps-là à l’intérieur d’une dépression naturelle se trouvant sur les hauteurs qui dominent la zone sud-ouest de ladite ville, à l’arrière du Musée local. 

De forme elliptique, creusé dans cette colline, cet amphithéâtre de l’époque romaine mesure dans les deux axes de l’ellipse 118 mètres (axe nord-sud) et 98 mètres (axe est-ouest), pour une superficie de 9082 m2, la taille de l’arène pour sa part ayant été diversement estimée, selon des chercheurs du début du siècle dernier, mesurant dans ses deux axes 50 x 30 m (1178 m2), d’après Tissot, ou 80 x 60 m (3770 m2), selon J.C. Golvin.

Sa datation reste cependant incertaine, considérée entre le IIème et le IVème S Av. J.C., alors que sa capacité d’accueil est d’environ 20 mille spectateurs.

Aujourd’hui, avec la municipalité d’Utique nouvellement mise en place (parmi les nouvelles municipalités créées dans les arrondissements et les délégations où elles devenaient une nécessité absolue) et suite aux dernières élections municipales qui ont désigné M. Habib Hammami à sa tête, de nombreux projets vont voir le jour, y compris celui des fouilles à exécuter pour mettre au jour cet important site.

Le dossier étant déjà prêt, les procédures légales et foncières pour l’acquisition du terrain en cours, il ne reste plus que le lancement des travaux dans un délai proche et qui se feront sur plusieurs étapes, avec en premier le nettoyage et le désherbage du terrain, suivi du dégagement de l’ensemble du monument et des grandes citernes. Suivra le vidage de l’arène et de la galerie voûtée sous les gradins, la dernière étape étant la restauration et la mise en valeur du site qui comprendra l’étude technique et architecturale et la restauration des structures dégagées.

Et afin de valoriser ce nouveau site, l’élaboration d’un circuit de visite de toute la zone archéologique d’Utique est prévue, avec la signalétique indispensable, en plus de la mise en place d’une structure d’accueil qui sera à l’écoute des hôtes d’Utique et leur facilitera l’accès à ces monuments.

Jameleddine Ben Abdessamad

Votre commentaire

  • Soumis par Habib habibi le 12 Mai, 2020 - 11:19
    Bonjour. Je crois qu'il y a une grosse erreur concernanat la datation de amphithéâtre . "Sa datation reste cependant incertaine, considérée entre le IIème et le IVème S Av. J.C." Avant J.C. ?
    Adresse mail: 
    habib_3000h@yahoo.fr